Garder les criminels violents derrière les barreaux

Attendu que les politiques de tolérance à l’égard du crime des libéraux de Trudeau ont déclenché une vague de crimes violents dans nos communautés.

Attendu que les politiques de capture et de remise en liberté et la suppression des peines d’emprisonnement obligatoires pour les crimes violents commis avec des armes à feu ne protègent pas les personnes les plus à risque.

Attendu que les conservateurs mettront les criminels en prison, et non en liberté conditionnelle, et rassureront la sécurité dans nos rues.

Nous, les soussigné-e-s, demandons au gouvernement libéral de donner la priorité aux droits des victimes plutôt qu’aux droits des délinquants en gardant les criminels violents là où ils doivent être : derrière les barreaux.

Autorisé par l'Agent principal du Parti conservateur du Canada. Politique de confidentialité.