Un Canada plus sécuritaire

Le chef conservateur Andrew Scheer a présenté un nouveau plan pour Un Canada plus sécuritaire.
Les détails se trouvent ci-dessous.


S’attaquer aux gangs

Sommaire

Ce pilier comprend cinq nouvelles mesures stratégiques visant à combattre les crimes commis par des gangs et à rendre les collectivités canadiennes plus sécuritaires.

Un gouvernement conservateur agira pour qu’il soit plus facile pour la police de cibler les membres des gangs et les mettre là où ils devraient être : derrière les barreaux.

Pourquoi

Les crimes liés aux gangs – en particulier les meurtres – sont à la hausse. Et les libéraux ne font rien pour empêcher cela.

Les Canadiens se sentent moins en sécurité dans leur quartier, et ils ne croient plus que leur gouvernement est prêt à faire ce qu’il faut pour assurer la sécurité de notre pays.

La politique de Trudeau

Justin Trudeau et son gouvernement libéral ont complètement échoué à contrer la violence des gangs au Canada.

Leur projet de loi sur la justice propose des peines plus légères, ou même de simples amendes, pour les crimes graves, y compris les infractions liées aux gangs. Les actions des libéraux encouragent les criminels et les membres de gangs, au lieu de les dissuader.

Cet échec a des conséquences bien réelles pour les Canadiens. Il les met en danger et laisse les membres de gangs violents circuler en liberté dans nos rues.

DOCUMENT D’INFORMATION

Le plan d’Andrew Scheer comprend les propositions suivantes :

  1. Mettre fin à la libération sous caution automatique des membres de gangs
  2. En ce moment, même les membres de gangs les plus connus ont droit à la libération sous caution. Ça veut dire que de dangereux criminels, connus de la police, retournent souvent rapidement dans la rue. C’est un grave risque pour nos collectivités et un gaspillage de précieuses ressources policières. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer fera en sorte que les récidivistes membres de gangs soient détenus sans possibilité de libération sous caution.

  3. Identifier les gangs dans le Code criminel
  4. Chaque fois que la Couronne poursuit des membres de gangs, elle doit d’abord prouver en cour que le gang en question est une organisation criminelle, même dans le cas de gangs bien connus comme la MS-13 et les Hells Angels. Ça n’a aucun sens et c’est un gaspillage de ressources énorme. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer établira et tiendra à jour une liste des organisations criminelles reconnues, ce qui aidera les procureurs de la Couronne à traduire les membres de gangs en justice plus rapidement.

  5. Révoquer la libération conditionnelle pour les membres de gangs
  6. La libération conditionnelle est un privilège, pas un droit. Actuellement, les contrevenants en liberté conditionnelle doivent s’abstenir de consommer de la drogue et de l’alcool et promettre de ne pas troubler l’ordre public. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer exigera que les contrevenants en liberté conditionnelle coupent tout lien avec les gangs. Les statistiques démontrent que les contrevenants sont plus susceptibles de récidiver en liberté conditionnelle s’ils font partie d’un gang. Si vous êtes liés à un gang pendant votre liberté conditionnelle, vous retournez en prison.

  7. Imposer des peines plus sévères pour avoir ordonné la perpétration d’un crime au nom d’un gang
  8. Actuellement, les chefs de gang qui disent à d’autres contrevenants de commettre des crimes sont sujets à des peines de prison très courtes, souvent purgées avec d’autres membres de gangs. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer imposera des peines exécutoires dans une prison fédérale à ceux qui ordonnent des crimes au nom d’un gang, leur faisant clairement comprendre que leur place est derrière les barreaux.

  9. Imposer de nouvelles peines pour les crimes liés aux gangs violents
  10. Les meurtres, les agressions, les cambriolages et autres actes violents liés aux gangs sont en hausse et représentent la pire menace pour la sécurité des Canadiens. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer créera de nouvelles infractions pour le fait de commettre et d’ordonner des crimes au nom d’un gang violent et établira des peines exécutoires à purger dans une prison fédérale.


Des lois sur les armes à feu qui ciblent les criminels

Sommaire

Ce pilier comprend sept nouvelles mesures stratégiques pour sévir contre les criminels qui utilisent des armes à feu pour commettre des actes violents.

Un gouvernement conservateur mettra les criminels ayant commis un crime à l’aide d’armes à feu derrière les barreaux pendant longtemps.

Pourquoi

Les criminels ne respectent pas les lois; ils les enfreignent. Le Canada a besoin de lois sur les armes à feu qui ciblent les criminels.

Avec un gouvernement conservateur, les lois sur les armes à feu sortiront les armes illégales de nos rues et garantiront qu’elles ne se retrouvent pas entre de mauvaises mains.

La politique de Trudeau

L’approche de Justin Trudeau sur les armes à feu ne résout pas le véritable problème : les criminels utilisent les armes pour commettre des actes violents. Une interdiction systématique des armes de poings n’a aucun effet sur la violence armée. Le seul effet sera que les propriétaires d’armes à feu respectueux des lois deviendront des criminels aux yeux de la loi.

Les libéraux ont toujours ciblé les propriétaires d’armes à feu respectueux des lois plutôt que les criminels. Nous croyons qu’ils abordent le problème à contresens.

DOCUMENT D’INFORMATION

Le plan d’Andrew Scheer comprend les propositions suivantes :

  1. Peine de prison pour la possession délibérée d’une arme de contrebande
  2. La grande majorité des crimes commis avec des armes à feu le sont avec des armes à feu acquises illégalement. Un nombre particulièrement élevé de crimes sont commis avec des armes à feu introduites illégalement au pays. Aucune raison légitime ne justifie la possession d’une arme à feu introduite illégalement au Canada. C’est pourquoi un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer s’assurera que toute personne qui possède sciemment une arme à feu de contrebande sera emprisonnée dans un établissement fédéral.

  3. Lutte aux achats d’armes à feu pour le compte de personnes sous le coup d’une interdiction de possession
  4. Les autorités policières et municipales ont soulevé des préoccupations concernant les armes à feu achetées légalement, mais qui sont redirigées entre les mains de criminels. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer veillera à ce que toute personne reconnue coupable d’un tel comportement subisse de graves conséquences, notamment une peine de prison et une interdiction à vie de posséder des armes à feu.

  5. Mise sur pied d’un Groupe de travail sur la contrebande d’armes à feu de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC)
  6. De nombreuses armes à feu utilisées à des fins criminelles sont introduites illégalement au Canada par le crime organisé. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer créera un groupe de travail de l’ASFC sur la contrebande des armes à feu. Ce groupe de travail supervisera l’augmentation du nombre d’agents de première ligne, le déploiement de nouvelles technologies et l’utilisation accrue des renseignements criminels. Les agents seront également autorisés à travailler avec leurs homologues des deux côtés de la frontière pour identifier les itinéraires de contrebande et s’assurer que les contrebandiers et ceux qui les emploient sont mis derrière les barreaux, là où ils doivent être.

  7. Saisies temporaires d’armes à feu dans le cas de détenus souffrant de troubles mentaux
  8. Il est important de veiller à ce que les personnes mentalement instables n’aient pas accès à des armes à feu. Les provinces ont adopté des lois sur la détention des personnes souffrant de troubles mentaux pour leur propre protection. Mais les approches varient d’une province à l’autre quant à la façon de traiter ceux qui détiennent un permis d’armes à feu. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer veillera à ce que les armes à feu de tout propriétaire d’arme à feu détenu en vertu d’une loi provinciale sur la santé mentale soient saisies immédiatement. Après une période donnée, ils pourront demander la restitution de leurs biens s’ils peuvent démontrer que leur état s’est stabilisé.

  9. Interdiction à vie de possession d’armes à feu pour les criminels violents et les membres de gangs
  10. Les lois sur les armes à feu doivent cibler les criminels et non les propriétaires d’armes à feu respectueux des lois. Les personnes qui ont des comportements violents graves ou qui ont participé à des activités de gangs perdent le droit qu’on leur fasse de nouveau confiance quant à la possession d’une arme à feu. Un gouvernement conservateur d’Andrew Scheer rendra l’interdiction à vie de posséder une arme à feu obligatoire pour toutes les infractions liées aux sévices graves à la personne et aux crimes de gangs.

  11. Nouvelles sanctions pour la vente d’armes à des personnes sous le coup d’une interdiction de possession
  12. Lorsque les tribunaux décident qu’on ne peut plus jamais permettre à une personne de posséder une arme à feu, le gouvernement devrait maintenir cette décision. Toute personne qui fournit sciemment une arme à feu à une personne faisant l’objet d’une interdiction à vie de possession d’armes à feu commet un crime grave. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer veillera à ce que ces personnes soient condamnées à de lourdes peines de prison et à ce qu’elles se voient imposer une interdiction à vie de possession d’une arme à feu.

  13. Nouveaux outils pour la police pour résoudre les crimes commis avec une arme à feu
  14. Les autorités judiciaires de tout le Canada ne cessent de répéter combien il est difficile d’obtenir des condamnations pour des crimes commis avec une arme à feu. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer prendra des mesures pour améliorer la situation en encourageant les fabricants d’armes à feu à améliorer la traçabilité, en exigeant la présentation de données balistiques sur les armes à feu utilisées pour commettre des crimes et en s’assurant que le laboratoire de la GRC dispose des ressources nécessaires.


Outiller la police pour mieux protéger

Sommaire

Ce pilier comprend six nouvelles mesures stratégiques qui visent à fournir aux services de police les ressources dont ils ont besoin pour garder nos collectivités en sécurité.

Les conservateurs pensent que la responsabilité la plus sacrée d’un gouvernement est la protection de ses citoyens.

Pourquoi

Les hommes et les femmes de nos services de police travaillent sans relâche pour assurer notre sécurité. Nous leur devons toute notre gratitude pour ce qu’ils font, mais surtout, nous leur devons les ressources dont ils ont besoin pour faire leur travail.

La politique de Trudeau

Justin Trudeau n’a pas réussi à fournir aux policiers l’équipement dont ils ont besoin pour assurer la sécurité des Canadiens. Cet échec a des conséquences. Avec la montée de la violence liée aux gangs, les policiers ont besoin de ressources additionnelles et améliorées pour éliminer les gangs de nos rues.

DOCUMENT D’INFORMATION

Le plan d’Andrew Scheer comprend les propositions suivantes :

  1. Nouveau financement pour s’attaquer aux gangs
  2. Les meurtres commis par des gangs sont à leur plus haut niveau depuis que les statistiques ont commencé à être recueillies. Il est important que le gouvernement fédéral intervienne et aide les autres ordres de gouvernement. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer contribuera au financement de nouvelles initiatives des provinces et des territoires pour lutter contre les gangs.

  3. Créer un programme de subventions pour l’infrastructure policière
  4. Il y a plus de 70 services de police municipaux au Canada. Il arrive souvent qu’ils aient un pouvoir d’achat beaucoup moins grand que les services plus importants comme la GRC. C’est particulièrement vrai dans les régions rurales, les banlieues et certaines petites agglomérations urbaines. Ces services ne peuvent pas toujours acheter du nouvel équipement pour lutter contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs et ainsi assurer la sécurité des agents et de l’ensemble de la collectivité. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer créera une subvention pour permettre à ces services d’acheter du nouvel équipement.

  5. Meilleur partage de l’information pour résoudre les crimes commis avec une arme à feu
  6. Au Canada, les services de police sont régis par un ensemble diversifié de règles et de procédures en matière de suivi de l’information sur les armes à feu utilisées pour commettre des crimes. Il en résulte des failles dans le partage de renseignements qui pourraient aider à résoudre les crimes. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer veillera à ce que l’information sur les armes à feu trouvées sur les lieux d’un crime soit transmise aux autorités compétentes.

  7. Vérifications plus rigoureuses des antécédents pour les permis d’armes à feu
  8. Une récente vérification du processus de délivrance des permis d’armes à feu montre qu’il y a de longs retards dans la délivrance des permis aux propriétaires d’armes à feu respectueux des lois ainsi que dans les enquêtes sur les risques pour le public. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer veillera à ce que le Programme canadien des armes à feu dispose des ressources nécessaires pour effectuer des vérifications rigoureuses et efficaces des antécédents.

  9. Soutien accru pour empêcher les jeunes de se joindre à des gangs
  10. Mettre les membres de gangs criminels derrière les barreaux est important, mais les conservateurs estiment qu’empêcher les jeunes de se joindre à des gangs l’est encore plus. C’est pourquoi les conservateurs ont créé le Fonds de lutte contre les activités de gangs de rue en 2006 et l’ont rendu permanent en 2011. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer augmentera de 25 % les fonds disponibles pour ce Fonds afin d’assurer un soutien continu pour le counseling, le développement des compétences et d’autres programmes importants.

  11. Des peines d’emprisonnement efficaces
  12. Notre système carcéral dépense 60 millions de dollars chaque année pour l’emploi et la formation professionnelle des détenus. Toutefois, le gouvernement ne mesure pas l’efficacité de ces programmes. Un gouvernement conservateur dirigé par Andrew Scheer effectuera un examen de tous les programmes des services correctionnels pour s’assurer que les détenus sont prêts à réintégrer la société après leur libération.

SIGN YOUR SUPPORT