OTTAWA – Le porte-parole conservateur sur la défense nationale James Bezan a fait la déclaration suivante aujourd’hui, soulignant un important anniversaire dans la lutte de l’Ukraine pour la paix, la démocratie et la liberté. « Nous nous souvenons aujourd’hui des ‘Heavenly Hundred’, qui ont tragiquement perdu la vie il y a deux ans alors qu’ils manifestaient pacifiquement contre leur dirigeant pro-Russe Viktor Ianoukovitch et exprimaient leurs aspirations à l’Europe. « Les Conservateurs continuent à condamner l’occupation illégale de la Crimée et de l’Ukraine orientale par le régime Poutine à la suite de la protestation de l’Euromaïdan. « Sous le leadership des Conservateurs, le Canada était un chef de file mondial de l’aide diplomatique, économique et militaire à nos alliés en Ukraine. Nous avions dit très clairement que nous allions continuer à faire pression sur la Russie jusqu’à ce qu’elle accepte les frontières internationalement reconnues de l’Ukraine. « Malheureusement, le gouvernement libéral du premier ministre Trudeau cherche plus à ‘normaliser’ les relations avec le régime russe qu’à stopper l’apport d’armes et de militaires russes dans le conflit du Donbass, en Ukraine orientale. « Le Canada doit maintenir la pression sur la Fédération de Russie jusqu’à ce qu’elle reconnaisse la souveraineté territoriale de l’Ukraine. La position du Parti conservateur reste la même, que cela prenne cinq mois ou 50 ans, nous n’allons jamais reconnaître l’annexion de la Crimée. »