22 novembre 2018
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Calgary (Alberta) – Shannon Stubbs, ministre du Cabinet fantôme responsable des Ressources naturelles a fait cette déclaration en réponse à l’Énoncé économique de l’automne des libéraux.

« Ce mini-budget libéral ne fait rien pour traiter la crise sans précédent qui touche les secteurs canadiens du pétrole et du gaz. Malgré le fait que le gouvernement Trudeau est au courant de cette crise depuis des mois, il n’y a aucune nouvelle mesure pour traiter la chute du prix du pétrole canadien. Les déductions fiscales sur l’équipement neuf servent peu à une industrie qui ne peut croître à moins que de nouveaux pipelines soient construits. Personne ne va entreprendre d’expansion quand les prix atteignent des creux historiques et que l’offre existante de pétrole surpasse la capacité de transport par rail et dans les pipelines actuels.

« Les affreuses politiques de Justin Trudeau sont à blâmer dans la chute catastrophique dont nous sommes témoins dans le secteur canadien de l’énergie. Le premier ministre a annulé deux projets de pipeline qui auraient transporté le pétrole canadien vers de nouveaux marchés en Europe et en Asie, mais au lieu d’aider le secteur canadien de l’énergie, le gouvernement Trudeau a plutôt opté pour de nouvelles taxes et une réglementation accablante.

« De plus, le projet de loi C-69 continue de provoquer une grande incertitude sur l’avenir de projets pétroliers et gaziers. Non seulement le processus d’approbation sera propice à l’ingérence politique et aux longs retards, mais il offre aussi de nouveaux pouvoirs au premier ministre pour bloquer le transport du pétrole des projets de loi C-48, C-86 et C-88.

« Rien dans l’Énoncé économique de l’automne ne renverse les défis auxquels le secteur canadien de l’énergie fait face. La prochaine étape pour s’attaquer à l’écart de prix est de vaincre Justin Trudeau en 2019. »

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Bureau de Shannon Stubbs
[email protected]
613-992-4171