Ottawa (Ontario) – L’honorable Michael Chong, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Affaires étrangères, l’honorable Kerry-Lyne Findlay, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de la Défense nationale et James Bezan, whip adjoint de l’Opposition ont fait la déclaration suivante concernant l’incapacité du premier ministre Trudeau de fournir des armes de défense létale à l’Ukraine :

« Aujourd’hui, le premier ministre Trudeau avait l’occasion de faire ce qu’il fallait et de soutenir l’Ukraine contre l’agression de la Russie en lui fournissant des armes de défense létales. Il ne l’a pas fait.

« L’Ukraine a clairement demandé au gouvernement Trudeau ce dont elle a besoin pour se défendre : des armes de défense létales. Les gouvernements des États-Unis, du Royaume-Uni, de la Pologne, de la Lituanie, de la Lettonie, de l’Estonie, de la République tchèque et d’autres pays ont déjà fourni des armes de défense létale à l’Ukraine.

« L’inaction du premier ministre Trudeau remet en question le soutien du gouvernement libéral à l’Ukraine dans sa lutte contre les attaques de la Russie. Le temps des demi-mesures est révolu depuis longtemps. L’Ukraine a besoin du soutien du Canada et, aujourd’hui, M. Trudeau l’a laissée tomber.

« Les conservateurs du Canada continuent de demander au premier ministre Trudeau de fournir immédiatement des armes défensives létales à l’Ukraine, y compris les armes initialement destinées aux Peshmerga kurdes. Nous demandons également au gouvernement Trudeau de rétablir immédiatement l’imagerie RADARSAT et de recourir aux sanctions Magnitsky contre les responsables de l’agression de la Russie contre l’Ukraine.

« La sécurité du Canada est étroitement liée à celle de l’OTAN et de l’Europe. Les conservateurs du Canada seront la voix des Canadiens qui veulent que leur gouvernement protège le Canada et défende nos valeurs sur la scène internationale en soutenant l’Ukraine et nos alliés de l’OTAN face à l’escalade de l’agression de la Russie. »