POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
 
MILTON (Ontario) – L’honorable Lisa Raitt, la chef adjointe des conservateurs du Canada et ministre du Cabinet fantôme responsable de la Justice, a fait la déclaration suivante :
 
« Au cœur du scandale de corruption SNC-Lavalin, Justin Trudeau et les libéraux ont montré aux Canadiens jusqu’où ils sont prêts à aller pour cacher la vérité. Justin Trudeau a tenté de s’ingérer dans une affaire criminelle et, quand il s’est fait prendre, il a stoppé les nombreuses enquêtes et a ensuite tenté de détourner l’attention des Canadiens en lançant une étude sur la séparation éventuelle des responsabilités du ministre de la Justice et du procureur général.
 
« Il a même nommé l’ancienne ministre libérale Anne McLellan comme ‘conseillère indépendante’ malgré le fait que le lors de sa nomination, elle devait toujours paraître en vedette à des appels de fonds du Parti libéral. Ce que Justin Trudeau ne comprend pas est que le problème, ce ne sont pas les règles, mais plutôt quand les gens tentent d’enfreindre les règles. Les politiciens qui tentent d’enfreindre les règles trouveront toujours de nouvelles façons d’enfreindre de nouvelles règles.
 
« Mme McLellan devait remettre son rapport à la fin juin et, même si elle n’avait pas le mandat d’examiner la culture de corruption endémique au sein du Parti libéral, Justin Trudeau n’a toujours pas présenté ses recommandations.
 
« Trudeau avait promis la responsabilisation et la transparence. Il avait promis de faire de la politique différemment. Il est clair qu’il n’est pas celui qu’il prétendait être. Les conservateurs du Canada vont lui demander des comptes au nom des Canadiens aux cours des prochaines semaines. »

-30-


Pour obtenir plus d’information :

Bureau de l’hon. Lisa Raitt, députée
[email protected]
613-996-7046