22 février 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – Pierre Paul-Hus, le ministre du Cabinet fantôme responsable de la Sécurité publique, de la Sécurité frontalière et de la Protection civile, a fait la déclaration suivante:

« Nous avons appris la nouvelle troublante qu’un Canadien qui s’est rendu en Syrie pour se joindre au groupe Jabhat al-Nosra, une filiale d’Al-Qaïd,a a été libéré de prison moins de deux ans après avoir plaidé coupable. Il est allégué que Kevin Omar Mohamed adhère toujours à une idéologie extrémiste violente et qu’il est considéré comme une « source de risque élevé à la sécurité publique ».

« Il s’agit là d’une grave erreur judiciaire. Il est inacceptable qu’un terroriste puisse marcher librement dans les rues de nos villes canadiennes.

« La plus grande priorité d’un gouvernement est la sécurité de ses citoyens. Les Canadiens ne peuvent pas se sentir en sécurité quand ce gouvernement libéral néglige sa responsabilité d’enfermer les terroristes qui nous veulent du mal. Une fois de plus, les Canadiens paient pour les erreurs de Justin Trudeau.

« Les conservateurs continueront de faire pression pour adopter des réformes afin d’empêcher que des individus dangereux comme celui-ci profitent de libérations conditionnelles.»

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de Pierre Paul-Hus
[email protected]
613-995-8857