Ottawa (Ontario) – L’hon. Andrew Scheer, le chef des conservateurs du Canada et de l’Opposition officielle, a annoncé aujourd’hui la Prime de retour au travail, une proposition conservatrice pour rendre la Prestation canadienne d’urgence (PCU) plus souple et plus généreuse.

« Depuis le début de la pandémie, les conservateurs proposent des solutions constructives pour aider les Canadiens, a dit Andrew Scheer. Alors que les provinces commencent à rouvrir, les Canadiens sont optimistes face à l’avenir et veulent retourner travailler. Ils ont juste besoin d’un coup de main. »

Selon le plan conservateur, les Canadiens qui ont perdu leur travail pour des raisons indépendantes de leur volonté pendant la pandémie continueront à recevoir la totalité de la PCU de 2 000 $. De plus, alors que les entreprises rouvrent leurs portes, les travailleurs qui gagnent de 1 000 $ à 5 000 $ par mois auront droit à la Prime de retour au travail, en supplément de la PCU qui sera progressivement éliminée.

« Les conservateurs croient que la rémunération doit être un incitatif au travail et non le contraire, a dit Andrew Scheer. Avec une PCU plus souple et plus généreuse, les travailleurs auront le soutien dont ils ont besoin pour faire la transition vers le marché du travail. »

Malgré la pandémie mondiale, le secteur privé a créé près de 330 000 nouveaux emplois en mai. Cette croissance continue du secteur privé fera partie intégrante de la reprise économique du Canada. Le Canada doit fonctionner à plein régime. 

« Les conservateurs veulent aider les Canadiens qui en ont besoin. Nous savons que notre reprise économique dépendra du travail assidu des Canadiens, de leur innovation et de leur esprit d’entreprise, a dit Andrew Scheer. La Prime de retour au travail va aider les Canadiens à s’en sortir. »

Veuillez lire le document d’information pour connaître le détail de la politique.