**Ottawa (Ontario)** – Le secrétaire parlementaire du Cabinet fantôme responsable des Droits de la personne et de la Liberté de religion, David Anderson, et le président du caucus conservateur national, David Sweet, ont fait la déclaration suivante aujourd’hui en réponse au rapport de Bob Rae sur les rohingyas : « Les conservateurs reconnaissent le travail réalisé par l’honorable Bob Rae, qui confirme ce que nous ne cessons d’entendre. « Aujourd’hui, la crise est grave. Les rohingyas se font battre, torturer et tuer, et des centaines de milliers de personnes sont chassées de chez elles. « Bien que le mauvais traitement des rohingyas dure depuis des décennies, le travail de M. Rae confirme que les autorités du Myanmar augmentent la violence, ce qui a été confirmé par des ONG indépendants. « C’est une grave préoccupation qui nécessite des mesures immédiates. Les circonstances actuelles au Bangladesh ne permettent pas aux rohingyas de retourner chez eux et d’assurer que justice est rendue. « Le gouvernement du Canada doit faire preuve de leadership en prenant des mesures concrètes avec nos partenaires internationaux, en particulier les pays du Commonwealth comme le Bangladesh. En fait, l’ancien premier ministre Brian Mulroney avait fait pression sur le gouvernement de l’apartheid en Afrique du Sud pour qu’il mette un terme au traitement déplorable des non-Africains. « Ce rapport est truffé de belles paroles, mais comprend peu de mesures concrètes pour faire pression sur les forces militaires et le gouvernement birmans pour qu’ils cessent de maltraiter les rohingyas. Au lieu de cela, le rapport recommande le rétablissement de l’État de Rakhine. « Nous voyons et entendons clairement les souffrances tragiques et l’injustice subies par les rohingyas depuis trop longtemps. « Il est temps d’agir. Nous pressons le gouvernement d’utiliser tous les outils politiques et diplomatiques à sa disposition. Les libéraux devraient utiliser les pouvoirs législatifs pour demander des comptes à tous les responsables, ce qui comprend le gouvernement civil du Myanmar, pour la persécution et le génocide des rohingyas. » -30- Pour obtenir plus d’information : Bureau de David Sweet [email protected] 613-996-4984 Bureau de David Anderson [email protected] 613-992-0657