POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
 
Ottawa (Ontario) – Kelly Block, la ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Transports, et Shannon Stubbs, la ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Ressources naturelles, ont fait la déclaration suivante au sujet du vote final sur le projet de loi C-48 au Sénat :
 
« C’est une triste journée pour le secteur énergétique et toute l’économie canadienne.  Le projet de loi C-48 aidera à bloquer les exportations d’énergie canadienne et coûtera des milliards de dollars à l’économie canadienne.  Elle enlèvera aux communautés autochtones du nord de la Colombie-Britannique et des Prairies des possibilités de développement à fort potentiel économique.
 
« Ce projet de loi est une attaque ouverte et transparente contre le secteur pétrolier et gazier du Canada.  Ce projet de loi anti-pipelines est faussement présenté comme un projet de loi environnemental.  Les lois environnementales devraient reposer sur des données scientifiques, ce qui n’est pas le cas du projet de loi C-48.  Les libéraux l’ont annoncé 25 jours après l’élection de 2015, sans consulter les communautés autochtones, sans preuves scientifiques et sans analyse indépendante sur l’environnement, la sécurité ou l’économie.  Cela fait plutôt partie de la volonté de Justin Trudeau d’éliminer progressivement le pétrole canadien.
 
« Les Premières Nations nisga’a, Lax Kw’alaam et 35 autres situées le long du corridor énergétique potentiel Eagle Spirit, et des centaines d’autres communautés et entreprises autochtones, s’opposent au projet de loi C-48.
 
« Neuf premiers ministres et les trois territoires ont soulevé de graves préoccupations sur les politiques anti-énergie de Justin Trudeau et leurs graves conséquences sur l’économie canadienne.  Au lieu de consulter les premiers ministres et d’accepter leurs solutions constructives, Justin Trudeau les a ignorés et rejetés, ainsi que les millions de Canadiens qu’ils représentent, et a adopté à la hâte les projets de loi C-48 et C-69 pendant les derniers jours de cette législature.
 
« Alors que Justin Trudeau divise les Canadiens, tue des projets de pipeline et oblige les Canadiens à payer sa taxe sur le carbone destructrice d’emplois, Andrew Scheer a un plan pour unir les Canadiens, promouvoir la réconciliation économique avec les peuples autochtones, utiliser la technologie verte au lieu de taxer les émissions canadiennes, réduire les émissions mondiales en exportant la technologie et les ressources naturelles éthiques du Canada, et remettre notre secteur énergétique au travail. C’est pourquoi sous Andrew Scheer, le gouvernement abolira le projet de loi C-49. »
 

-30-


Pour obtenir plus d’information :

Bureau de Shannon Stubbs, députée
[email protected]
613-992-4171

Bureau de Kelly Block, députée
[email protected]
613-995-1551