Ottawa (Ontario) – Gérard Deltell, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, et Michael Kram, vice-président du Comité permanent de l’industrie et de la technologie, ont émis la déclaration suivante sur les deux audiences d’urgence du comité concernant la panne de télécommunications de Rogers du 8 juillet :

« Le 8 juillet 2022, les télécommunications de Rogers ont connu une panne à l’échelle nationale qui a laissé plus de 12 millions de Canadiens incapables d’accéder aux réseaux Internet et cellulaire. Cette situation dangereuse a empêché de nombreux Canadiens de contacter le 9-1-1, a empêché les entreprises d’accepter les transactions par carte de débit et a gravement entravé l’accès aux principaux services gouvernementaux.

« Ce n’était pas la première fois qu’une panne majeure sur le réseau de Rogers se produisait. Malgré une précédente panne majeure survenue sur le réseau Rogers en 2021 et malgré les recommandations des experts à l’époque pour éviter qu’une telle panne ne se reproduise, les libéraux de Trudeau n’ont rien fait après la panne de 2021 pour s’assurer que les Canadiens puissent accéder aux services essentiels.

« Les Canadiens méritent un gouvernement qui prend des mesures significatives pour prévenir les pannes majeures, plutôt que de taper sur les doigts des grandes compagnies de téléphone après une panne.

« Comme l’ont fait remarquer de nombreux experts, la concurrence est essentielle à une industrie des télécommunications saine et stimulerait l’innovation, aiderait à prévenir d’autres pannes et garantirait aux Canadiens un accès constant aux services d’urgence. Nous espérons que cette fois-ci, les conseils des experts ne tomberont pas dans l’oreille d’un sourd.

« Les conservateurs continueront de se battre pour plus de concurrence dans ce secteur, écouteront les conseils des experts et veilleront à ce que les Canadiens aient toujours accès à ces services essentiels. »