Le 16 octobre 2020
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
 
Ottawa (Ontario) – L’honorable Erin O’Toole, chef des conservateurs du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante aujourd’hui sur les propos tenus par l’ambassadeur de Chine concernant les personnes qui fuient Hong Kong pour demander asile au Canada :
 
« L’ambassadeur de Chine a décidé d’employer une rhétorique belligérante et indigne de ses fonctions.
 
« De toute évidence, il s’agissait d’une menace, à peine voilée, envers les 300 000 Canadiens à Hong Kong. C’est le genre de ton et de contenu que l’on attend de quelqu’un qui cherche à protéger ses propres intérêts, et non de l’émissaire officiel d’un membre du Conseil de sécurité des Nations unies.
 
« Une menace envers les Canadiens, où qu’ils soient, est une menace envers les Canadiens du monde entier.
 
« Les conservateurs demandent donc à l’ambassadeur de se rétracter complètement et de présenter des excuses publiques. Si l’ambassadeur ne le fait pas rapidement, nous nous attendons à ce que le gouvernement lui retire ses titres.
 
« Nous demandons également au gouvernement de Justin Trudeau :
 

  1. De mettre en place une voie claire et rapide pour les manifestants prodémocratie et les réfugiés politiques fuyant Hong Kong pour le Canada afin de préciser que seul le gouvernement canadien déterminera qui sera admis dans ce pays et qui ne le sera pas.
  2. D’imposer les sanctions de Magnitsky aux responsables de l’imposition d’une loi draconienne de sécurité nationale contraire à la déclaration conjointe sino-britannique, un traité international.

 
« Le Canada est un pays économiquement petit comparativement à la Chine, mais notre engagement envers la liberté, les droits de la personne et la primauté du droit est bien au-dessus de la conduite de cet ambassadeur. »
 

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Chelsea Tucker
[email protected]
(613) 219-3790

Axel Rioux
[email protected]
(613) 291-7125