**Ottawa (Ontario)** – Shannon Stubbs, la ministre du Cabinet fantôme responsable des Ressources naturelles, a fait la déclaration suivante après la réunion du Comité des ressources naturelles de ce matin : « Aujourd’hui, j’ai présenté une motion en comité demandant une étude urgente de l’expansion du pipeline Trans Mountain. Les membres libéraux du comité ont immédiatement stoppé le débat après que j’ai fait une argumentation exhaustive demandant à tous les membres de soutenir la motion, comme si ce n’était pas un enjeu malgré le fait que l’échéance de Kinder Morgan du 31 mai approche rapidement. « Ce pipeline est crucial pour les travailleurs pétroliers et gaziers partout au pays, pour l’économie canadienne dans son ensemble, pour les 43 communautés des Premières Nations qui ont des ententes sur les avantages d’une valeur de plus de 400 millions de dollars et pour toutes les communautés des Premières Nations directement touchées par l’expansion et qui la soutiennent. « Le projet Trans Mountain augmentera l’accès au marché et améliorera la compétitivité et la prospérité à long terme du Canada. Ce projet sera aussi bénéfique aux gouvernements provinciaux et municipaux partout au Canada, qui financent d’importants programmes et services sociaux. Même après avoir suivi les processus réglementaires les plus rigoureux et les plus exhaustifs du monde pendant plusieurs années et avoir reçu une approbation politique il y a plus d’un an et demi, Trans Mountain est à risque en raison d’obstacles, de retards et de contestations judiciaires continus et additionnels. « Il est clair que le Comité des ressources naturelles aurait dû reconnaître que l’expansion de Trans Mountain est dans l’intérêt national, soutenir ma motion et entreprendre immédiatement cette importante étude pour contribuer au règlement de cet enjeu urgent. En fait, la semaine dernière, un membre libéral du Comité des finances a dit que le Comité des ressources naturelles serait le comité approprié pour étudier cette crise quand les libéraux ont ajourné le débat sur une motion similaire présentée par le député conservateur Tom Kmiec. « Il est tout à fait inacceptable que les libéraux continuent à échouer avec le secteur énergétique et les travailleurs canadiens. Les politiques du premier ministre Trudeau chassent les investissements dans l’énergie du Canada, et il est clair que Trudeau n’a aucun plan pour offrir une certitude quant à l’avenir de Trans Mountain. « Les conservateurs du Canada vont continuer à défendre l’énergie canadienne, l’innovation et les emplois, et nous allons continuer à nous battre pour le projet Trans Mountain. » -30- Pour obtenir plus d’information : Dakota Brasier Bureau de Shannon Stubbs, députée [email protected] 613-992-4171