29 mars 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – Luc Berthold, ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Agriculture et de l’agroalimentaire, et Randy Hoback, ministre adjoint du Cabinet fantôme responsable du Commerce international, ont fait cette déclaration suite à la rencontre d’urgence du Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire sur la dispute commerciale entre le Canada et la Chine sur la question du canola.

« Aujourd’hui, les membres libéraux du Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire ont bloqué les tentatives de l’opposition d’obtenir des réponses sur le conflit commercial opposant le Canada à la Chine. Il est maintenant très clair que les libéraux n’ont pas de plan pour restaurer les exportations canadiennes de canola en Chine.

« Les conservateurs ont clairement entendu les agriculteurs de canola. Ils sont extrêmement préoccupés que si l’embargo commercial du gouvernement chinois n’est pas levé, les conséquences seront énormes sur leurs familles et leur bien-être.

« La crise du canola impliquant le Canada et la Chine est sans doute une urgence économique nationale qui doit être traitée maintenant. Il est gênant que les libéraux continuent de bloquer nos tentatives visant à obtenir des réponses pour les Canadiens sur cet enjeu très important.

« Le chef conservateur Andrew Scheer a été clair. Le Canada produit le canola de la plus grande qualité au monde et toute accusation qui cherche à discréditer le canola canadien est à la fois fausse et sans fondement.

« Il est temps pour les libéraux de faire la bonne chose et de passer à l’action sur cette question. L’industrie canadienne du canola ne peut plus attendre. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de Luc Berthold, député
[email protected]
613-995-1377

Bureau de Randy Hoback, député
[email protected]
613-291-7076