EDMONTON (Alberta) – Matt Jeneroux, le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de la Santé et député d’Edmonton Riverbend, a commenté l’annonce faite aujourd’hui au sujet du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) et a pressé le gouvernement libéral de consulter les patients afin d’assurer que tous les Canadiens ont accès aux médicaments pouvant sauver des vies.

« Je suis soulagé que la voix des patients ait été entendue et que le gouvernement ait décidé de reporter les changements. Cependant, une grande incertitude demeure et je m’attends à ce que le gouvernement utilise ce temps additionnel pour mieux consulter les patients », a dit le député Jeneroux.

Depuis des mois, les conservateurs parlent au nom des Canadiens et soulèvent la question au Parlement, et ils ont écrit à la ministre de la Santé, et le gouvernement fédéral a enfin retardé de six mois l’entrée en vigueur des règlements sur le CEPMB du 1er juillet. Ces changements imposent des limites de prix radicales pour certains médicaments, en particulier ceux qui visent des maladies rares, rendant pratiquement impossible leur mise en marché au Canada. 

Depuis octobre 2019, plus de 25 nouveaux médicaments ont été lancés aux États-Unis, mais aucun d’eux n’a été soumis pour approbation à Santé Canada en raison de l’incertitude entourant ces changements réglementaires. 

« Nous pourrions faire face à une pénurie de médicaments si ces changements sont apportés dans six mois, comme prévu. Le Canada ne sera plus concurrentiel et les sociétés pharmaceutiques hésiteront à offrir leurs médicaments ici », a ajouté le député Jeneroux.

« Je parle régulièrement avec des Canadiens qui ont besoin d’un traitement médical quotidien, et ils me disent qu’ils craignent pour leur avenir si ces changements sont apportés. Sans l’arrivée au Canada de médicaments innovateurs pouvant sauver des vies, leurs options sont plutôt limitées. Une fois de plus, je presse la ministre de la Santé de traiter les patients en priorité et de les consulter afin d’assurer que les Canadiens ont accès à ces médicaments essentiels. »