Ottawa (Ontario) – L’honorable Kerry-Lynne Findlay, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de la Défense nationale, Pierre Paul-Hus, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Services publics et de l’Approvisionnement, et Rick Perkins, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, ont fait la déclaration suivante concernant l’annonce des libéraux sur la construction navale au chantier Davie: 

« En 2019, le gouvernement du Canada a annoncé que la Davie s’était préqualifiée pour devenir la troisième partenaire stratégique dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN). Aujourd’hui, presque deux ans plus tard, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il entamera des négociations avec la Davie, et qu’un accord devrait être conclu d’ici la fin de 2022, si tout va bien. On est loin d’un engagement et encore moins d’une avancée tangible dans le dossier. 

« Les conservateurs soutiennent une Stratégie nationale de construction navale qui inclut le chantier Davie, et son double objectif de fournir des navires pour notre Marine et notre Garde côtière, tout en assurant des emplois pour l’industrie canadienne. Ce qui est inacceptable et malheureusement trop commun avec ce gouvernement, ce sont les retards répétés et coûteux, qui ont déjà coûté des milliards de dollars aux contribuables et créé de l’incertitude pour les emplois canadiens.

« L’annonce d’aujourd’hui poursuit cette tendance. Nous avons encore une fois des paroles et des promesses vides qui ne font que prétendre que quelque chose est en train de se faire. Les Canadiens méritent un gouvernement qui livrera des navires pour notre Garde côtière, protégera l’unité nationale et fera toujours passer la sécurité nationale du Canada en premier. 

« Les conservateurs continueront de demander des comptes à Justin Trudeau pour s’assurer que le programme de construction navale du Canada atteigne ses objectifs de production de navires pour la Garde côtière canadienne, tout en soutenant les emplois canadiens et en respectant les contribuables. »