18 mars 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – Hier, les libéraux ont révoqué une journée de l’opposition conservatrice afin d’éviter de voter sur la motion suivante :

Que la Chambre tienne compte des propos de la députée de Vancouver-Granville indiquant qu’elle n’a pas pu pleinement expliquer les événements qui ont entraîné sa démission, et que la Chambre presse le premier ministre de lever le secret avocat-client et la confidentialité du cabinet en totalité afin de permettre à la députée de Vancouver-Granville de parler des événements survenus après le 14 janvier 2019, ce qui comprend la période où elle a été ministre des Anciens Combattants, sa démission de ce poste et sa présentation au cabinet.

La leader conservatrice à la Chambre Candice Bergen a fait la déclaration suivante :

« Il est vraiment sidérant que les libéraux continuent à protéger Justin Trudeau en cachant son implication dans le scandale de corruption SNC-Lavalin, qui paralyse son gouvernement.

« Jody Wilson-Raybould a témoigné de façon claire et convaincante, disant qu’il y a eu une pression politique soutenue, coordonnée et inappropriée par le premier ministre et ses responsables pour qu’elle mette un terme à la poursuite criminelle contre SNC-Lavalin. Cependant, les Canadiens ne connaissent pas toute l’histoire parce que Justin Trudeau l’empêche de parler.

« Les libéraux continuent à refuser de permettre à Mme Wilson-Raybould de terminer son témoignage devant le Comité de la justice. Et maintenant, ils manipulent les votes à la Chambre pour éviter de rendre des comptes, espérant que leur budget électoral détournera l’attention de cette corruption.

« Nous savons que M. Trudeau veut désespérément faire oublier l’affaire SNC-Lavalin, mais les Canadiens ont des questions légitimes et ne se laisseront pas duper par son budget.

« Les conservateurs vont continuer à utiliser tous les outils à leur disposition pour faire toute la lumière sur ce scandale. Les Canadiens peuvent les aider en visitant le www.LaissezLaParler.ca, où ils peuvent dire à Justin Trudeau d’arrêter ce camouflage. Les Canadiens veulent et méritent la vérité. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de Candice Bergen, députée
[email protected]
613-995-9501