Un nouveau gouvernement conservateur va prolonger les prestations parentales de l’assurance-emploi pour les parents qui souffrent

Un nouveau gouvernement conservateur va assurer que les prestations parentales de l’assurance-emploi à la suite du décès d’un bébé, soient prolongées à huit semaines, permettant aux parents qui vivent cette tragédie de composer avec leur perte.

« Cette politique donnera aux parents qui souffrent, un soutien plus que nécessaire à cette période de perte inimaginable, a dit Blake Richards, le candidat conservateur dans Banff-Airdrie. Le gouvernement peut et doit faire plus pour soutenir les Canadiens qui vivent une expérience aussi difficile. »

La perte d’un enfant est une chose qu’aucun parent ne devrait vivre. Malheureusement, de nombreux Canadiens, partout au pays, traversent cette terrible épreuve. Les parents sont parfois obligés de retourner travailler sans avoir le temps de composer avec la tragédie profonde et récente à laquelle ils font face.

Actuellement, les prestations parentales de l’assurance-emploi prennent brutalement fin la semaine qui suit la perte d’un enfant, ce qui est un choc pour de nombreux parents. La tristesse d’un parent ne devrait pas être aggravée par les soucis financiers. Les parents ne devraient pas devoir s’inquiéter pour leur situation financière. La prolongation des prestations parentales est la moindre des choses qu’un gouvernement puisse faire.

« Rien ne peut préparer des parents à vivre cette expérience. Nous espérons qu’en leur donnant plus de temps, nous leur permettrons de surmonter cette tragédie, de chercher de l’aide et d’être réconfortés par leurs proches, a dit Blake Richards. Je suis sincèrement attristé pour les parents qui luttent avec la perte d’un bébé. Je suis fier qu’un nouveau gouvernement conservateur fasse plus pour offrir un soutien et un répit aux Canadiens qui traversent une période aussi difficile. »

Andrew Scheer, chef des conservateurs du Canada : « Le décès d’un enfant, à n’importe quel âge, est une expérience douloureuse accompagnée d’un immense chagrin. En prolongeant les prestations parentales d’assurance-emploi pour les parents qui souffrent, un gouvernement conservateur va donner un répit. »