Les Conservateurs pressent le gouvernement de se décider sur le Partenariat transpacifique d’ici la fin juin

2016/05/12

12 mai 2016
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

OTTAWA (Ontario) – Le porte-parole de l’opposition officielle sur le commerce international, l’hon. Gerry Ritz, a fait la déclaration suivante, pressant le gouvernement libéral de prendre une décision sur le Partenariat transpacifique à temps pour le Sommet des leaders nord-américains à Ottawa, alors que le Canada accueillera les présidents des États-Unis et du Mexique :

« Il est temps que le gouvernement libéral dise aux Canadiens et à nos alliés nord-américains s’il soutient le plus important accord commercial en plus de 20 ans.  Il mène des consultations depuis plus de six mois maintenant, et a des dizaines de milliers de pages de soumissions et de témoignages de Canadiens.  Les retards incessants ne sont que des tactiques dilatoires pour éviter de prendre des décisions difficiles. »

« Le PTP est une question controversée à Washington en ce moment, mais ce n’est pas le moment de nous éloigner de nos principes.  Le Canada s’est toujours battu pour un régime commercial ouvert et fondé sur des règles qui facilite les échanges commerciaux et améliore le niveau de vie dans le monde.  Les prochains mois détermineront l’avenir du PTP, et nous ne devrions pas rester en retrait. »

« Le 14 avril, le premier ministre Trudeau a dit : ‘Les propos du Canada doivent signifier quelque chose pour la communauté internationale.  Il est important que les gens sachent que quand ils concluent un accord avec le Canada, quand nous signons un accord commercial, un changement de gouvernement ne va pas entraîner l’annulation de ce contrat’. ».

« M. Trudeau a la possibilité de tenir cette promesse.  Le 29 juin, il peut tenir la parole du Canada en disant qu’il soutient le Partenariat transpacifique, ou il peut déchirer l’accord à côté des présidents Obama et Nieto. »

Share


Êtes-vous prêt à vous impliquer ?