13 mai 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – Les membres conservateurs et néo-démocrates du Comité permanent de la défense nationale exigent une rencontre d’urgence afin d’étudier la conduite du gouvernement Trudeau dans le cadre de l’enquête et de la poursuite relatives au vice-amiral Mark Norman.

Les députés James Bezan, Richard Martel, Cheryl Gallant et Randall Garrison ont écrit au greffier du Comité de la défense pour exiger un examen de la conduite inappropriée et de l’ingérence politique du premier ministre et de son Cabinet.

Les lettres permettront d’avoir une rencontre d’urgence au cours des cinq prochains jours. À cette rencontre, les députés siégeant au comité envisageront de convoquer le vice-amiral, le premier ministre et des membres du Cabinet Trudeau.

« Il est de plus en plus clair que Justin Trudeau et son gouvernement libéral ont fait de l’ingérence politique dans un contrat de construction navale et qu’ils ont tenté de salir la réputation d’un officier naval très respecté quand ils se sont fait prendre. Ce premier ministre doit rendre des comptes sur sa tentative scandaleuse de s’ingérer dans une autre poursuite criminelle, et nous allons tout mettre en œuvre pour obtenir les réponses que le vice-amiral Norman et tous les Canadiens méritent », a dit le député James Bezan.

La lettre figure [ici].

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de James Bezan, député
[email protected]
613-992-2032