Madame la Vérificatrice générale,

Le jeudi 25 juin, le gouvernement libéral a annoncé qu’il va impartir la Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant (BCBE), un programme de 900 millions de dollars, à l’organisme international UNIS. La BCBE versera de 1 000 $ à 5 000 $ aux étudiants de niveau postsecondaire et aux récents diplômés qui font du bénévolat. Le fait d’impartir à une tierce partie un programme de 900 millions de dollars pour payer des étudiants et de récents diplômés pour des activités de bénévolat soulève des préoccupations justifiables et un certain nombre de questions. En outre, les liens entre l’organisme UNIS et le premier ministre sont bien connus.

Dans le cadre d’une collaboration multipartite, la Chambre des communes a demandé à votre Bureau de faire une vérification des dépenses du gouvernement dans le cadre de la COVID-19. Votre Bureau a inclus les dépenses pour la COVID-19 dans les trois vérifications prioritaires à effectuer. Le 9 juin, le Comité permanent des finances a adopté une motion unanime (10 pour et 0 contre) pour que votre Bureau vérifie tous les programmes liés à la COVID-19, et pour que le gouvernement alloue à votre Bureau un financement suffisant pour le faire. Lors de votre témoignage devant le Comité des finances, le lundi 22 juin, vous avez dit :

« Nous considérons que la motion du Comité souligne l’importance de notre travail et sa valeur pour le Parlement. Nous sommes fiers de soutenir le Parlement aux mieux de nos capacités. Compte tenu de nos ressources et de notre financement actuels, nous devons choisir les vérifications que nous menons, et nous ne pourrons pas vérifier chacun des programmes fédéraux liés à la réponse du Canada à la COVID-19. »

Madame la Vérificatrice générale, nous vous écrivons afin de demander à votre Bureau et à votre équipe de vérificateurs d’inclure la Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant de 900 millions de dollars et son impartition à l’organisme UNIS dans votrerapport final au Parlement sur les dépenses du gouvernement pour la pandémie. En impartissant ce programme à une tierce partie, le gouvernement contourne le processus habituel de l’examen par l’Opposition, qui est le pilier de notre démocratie parlementaire. En fait, c’est votre Bureau qui va faire l’examen le plus légitime et transparent de ce programme.

Le gouvernement Trudeau engage des niveaux de dépenses et d’administration de programmes sans précédent pendant la COVID-19, mais ça ne veut pas dire que la responsabilisation, la transparence et la valeur de l’argent devraient être ignorées. En fait, elles ne doivent jamais être ignorées.

Madame la Vérificatrice générale, nous attendons votre réponse à notre demande d’inclure la Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant de 900 millions de dollars, et l’administration de ce programme à l’organisme international UNIS, dans votre rapport final au Parlement sur les dépenses du gouvernement liées à la COVID-19.

Veuillez agréer nos salutations distinguées,

L’hon. Pierre Poilievre, député
Ministre du Cabinet fantôme responsable des Finances

Dan Albas, député
Ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées

Raquel Dancho, députée
Ministre du Cabinet fantôme responsable de la Diversité, de l’Inclusion et de la Jeunesse