Les membres conservateurs du Comité permanent des transports, de l’infrastructure et des collectivités et du Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration ont exigé aujourd’hui des réunions d’urgence pour que les parlementaires puissent examiner les dépenses du gouvernement libéral.

« Le Parlement devrait être en train de siéger en ce moment, pour que nous puissions débattre d’idées et nous assurer que le gouvernement a un plan pour relancer notre économie. Cependant, avec l’aide du NPD, Justin Trudeau a honteusement fermé le Parlement jusqu’à l’automne, au minimum, a dit Todd Doherty, le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Transports. La surveillance et la responsabilisation sont fondamentales à notre démocratie. Mais depuis que Justin Trudeau a perdu sa majorité à l’automne, il n’y a pas eu un seul débat sur les dépenses du gouvernement et maintenant, les libéraux tentent d’adopter les budgets des dépenses à la hâte. »

C’est pourquoi les membres conservateurs du Comité des transports et du Comité de la citoyenneté et de l’immigration ont écrit aux greffiers visés aujourd’hui pour demander des réunions d’urgence afin d’examiner les dépenses du gouvernement Trudeau. À ces réunions d’urgence, les conservateurs ont l’intention de presser le ministre des Transports, le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités et le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté de répondre à leurs questions.

« Malheureusement, les libéraux ont passé des semaines à tenter de fermer le Parlement au lieu de chercher des moyens de garantir sa réouverture en toute sécurité. Ils n’ont consacré que quatre heures à l’étude et au débat de milliards de dollars de nouvelles dépenses, a ajouté Luc Berthold, le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de l’Infrastructure et des Collectivités. Ce n’est pas ainsi que notre démocratie est censée fonctionner. »

Peter Kent, le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a ajouté : « Nous allons présenter des motions pour convoquer les ministres aux comités qui se réunissent de manière virtuelle actuellement afin de leur poser des questions et d’obtenir des réponses pour les Canadiens. Les contribuables méritent de savoir où va leur argent. Les conservateurs vont continuer à utiliser tous les outils à leur disposition pour demander des comptes au gouvernement Trudeau. »

La lettre au Comité permanent des transports, de l’infrastructure et des collectivités figure ici.

La lettre au Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration figure ici.