**OTTAWA (Ontario)** – John Nater, le secrétaire parlementaire du Cabinet fantôme responsable du Commerce interprovincial et l’Économie du partage et député de Perth—Wellington, a fait la déclaration suivante aujourd’hui en réponse à la décision de la Cour suprême du Canada dans l’affaire Sa Majesté la Reine c. Gérard Comeau : « Compte tenu de la décision de la Cour suprême, il est plus important que jamais que le premier ministre Trudeau renégocie l’inadéquat Accord de libre-échange canadien des libéraux. Cet accord comprend des pages entières d’exemptions et crée des groupes de travail fermés, mais ne traite pas adéquatement des obstacles au commerce interprovincial. « Les Canadiens reconnaissent les avantages économiques de la réduction des obstacles au commerce interprovincial. Il ne devrait pas être illégal de transporter des produits légaux entre les frontières. « Il est extrêmement décevant que les libéraux de Trudeau aient échoué de prendre fermement position contre les obstacles au commerce interprovincial dans l’affaire Comeau. Les entreprises locales et leurs clients auraient pu bénéficier considérablement du résultat de cette affaire. Un rapport par le Comité sénatorial des banques et du commerce a révélé que les barrières au commerce intérieur réduisent le produit intérieur brut du Canada de 50 à 130 milliards de dollars. « Les conservateurs du Canada vont continuer à défendre la réduction des obstacles au commerce interprovincial au Canada. » -30- Pour obtenir plus d’information : Keith Mitchell Bureau du député John Nater 613-992-6124 [email protected]