OTTAWA – Le plan des Libéraux de lever les sanctions contre l’Iran est irresponsable, et le gouvernement doit donner sans attendre le détail précis de ce virage politique significatif aux Canadiens, dit le porte-parole de l’opposition officielle sur les affaires étrangères Tony Clement. Le ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion a dit aujourd’hui que le Canada va « rapidement » lever les sanctions. « Les sanctions imposées par le Canada à l’Iran sont tout à fait légitimes et restent nécessaires, a dit M. Clement. Les priorités des Libéraux sont complètement erronées. Ça devrait être à la République islamique de l’Iran de déployer des efforts pour regagner le respect du Canada et de toute la communauté internationale. » « Le régime en Iran continue à soutenir le terrorisme comme politique d’État, et est considéré comme tel en vertu de la Loi sur la justice pour les victimes d’actes terroristes. Il appuie le régime meurtrier d’Assad en Syrie. Son guide suprême, Sayyed Ali Hosseini Khamenei, ne cesse de réclamer la destruction d’Israël. Ce ne sont pas de simples désaccords. Ce sont des différences fondamentales profondément enracinées qui sont contraires aux valeurs des Canadiens », a dit M. Clement. « Au lieu de maintenir la pression pour que l’Iran respecte pleinement les résolutions des Nations Unies sur son programme de missiles balistiques, et de demander des comptes sur son horrible bilan de violation des droits de la personne envers son propre peuple, dont les femmes et les minorités religieuses, les Libéraux accordent un passe-droit à l’Iran en abolissant ces sanctions. » En ce qui a trait aux possibilités d’affaires potentielles pour les Canadiens avec la levée des sanctions, M. Clement a ajouté qu’il existe une foule de pays qui offrent des possibilités d’affaires sans pour autant parrainer le terrorisme. Il a aussi pressé le gouvernement du Canada de travailler avec nos alliés et partenaires afin de limiter le mouvement vers la levée des sanctions, au lieu d’ouvrir la voie en ce sens.