Aujourd’hui, Michelle Rempel, la porte-parole officielle en matière d’immigration, de réfugiés et de citoyenneté, a demandé au gouvernement de préserver la sécurité des femmes canadiennes et d’avoir recours à la discrétion ministérielle, c’est-à-dire le pouvoir discrétionnaire de rejet, afin d’empêcher Daryush Valizadeh d’entrer au Canada. « Le message qu’il véhicule va totalement à l’encontre des valeurs du Canada axées sur l’égalité des sexes et le soutien du respect des droits des femmes. » Le parti conservateur a un bilan solide en matière de défense des victimes et de sécurité des Canadiens. Voilà pourquoi en 2014, l’ancien ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, Chris Alexander, s’est servi de son pouvoir discrétionnaire afin d’empêcher la venue au Canada de « l’artiste de la drague » Julien Blanc. Ce dernier avait prévu la tenue d’événements au cours desquels il aurait fait l’éloge de ses idéologies violentes. Maintenant, le Canada fait face à une menace similaire. On dit que Daryush Valizadeh, également connu sous le nom « Roosh V », se rendra au Canada afin de répandre son idéologie misogyne au cours de rassemblements organisés. « Nous espérons que le ministre prendra des mesures vigoureuses et immédiates pour montrer aux Canadiens que la misogynie n’a pas sa place au Canada », affirme Rempel.