Face aux scandales, Trudeau révèle sa plateforme pleine de promesses ridicules de milliards de dollars aux Canadiens.

Dans une tentative de cacher son embarras international, Justin Trudeau a révélé sa plateforme contenant des promesses de campagne de pas moins de 57 milliards de dollars. Le coût de sa campagne catastrophique augmente sans cesse, tout comme sa dette.

« Justin Trudeau est prêt à dire ou à faire n’importe quoi pour être réélu. S’il est réélu pour quatre autres années, Trudeau va augmenter vos impôts pour financer ses dépenses hors de contrôle », a dit Pierre Poilievre, le député de Carleton, lors d’un point de presse à Ottawa.

Pour révéler le véritable coût du manque de jugement de Justin Trudeau, le Parti conservateur a de nouveau fait le calcul :

  • Les promesses de campagne de Justin Trudeau vont imposer 100 milliards de dollars en nouvelle dette ;
  • Son déficit va atteindre 27,4 milliards de dollars en 2020 ; et
  • La dette totale à la fin du deuxième mandat de Justin Trudeau serait de plus de 800 milliards de dollars. 

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Les dépenses hors de contrôle de Justin Trudeau menacent la qualité de nos programmes sociaux et de santé. Il sera obligé d’augmenter les taxes et les impôts pour payer sa dette et ses déficits sans fin.

Pour financer la moitié seulement de ses déficits (14 milliards de dollars), Justin Trudeau devra :

  • Augmenter la TPS de 2 % ou ;
  • Augmenter le taux d’imposition de la première tranche de revenu de 15 % à 19 % ou ;
  • Augmenter le taux d’imposition de la deuxième tranche de revenu de 20,5 % à 27 % ou ;
  • Réduire le montant personnel de base de 12 069 $ à 6 869 $.

De plus, si la dette totale atteint 823 milliards de dollars, Trudeau devra dépenser 35 milliards de dollars pour en payer seulement les intérêts. C’est 35 milliards qui ne pourront être utilisés pour les priorités des Canadiens.

Justin Trudeau avait fait campagne en promettant d’aider la classe moyenne, mais il a augmenté les impôts de 80 pour cent des Canadiens de la classe moyenne et imposé une taxe sur le carbone qui rend les produits de tous les jours plus chers. Si Justin Trudeau est réélu, sa taxe sur le carbone va augmenter le prix de l’essence de 31 cents le litre.

« Cette élection se résume à un choix entre un gouvernement qui pense qu’il peut dépenser votre argent mieux que vous, augmenter les impôts et rendre votre vie plus chère – et un nouveau gouvernement conservateur qui va réduire vos impôts et mettre plus d’argent dans vos poches », a dit M. Poilievre.

LES FAUSSES PROMESSES DE JUSTIN TRUDEAU

Budgets équilibrés :

« Je regarde les Canadiens dans les yeux et je suis honnête, comme toujours. Nous avons dit que nous nous engageons à équilibrer le budget et nous le ferons. Nous allons équilibrer ce budget en 2019. » – Justin Trudeau, 2015

Nous sommes en 2019, et nous pouvons voir que le budget ne s’est pas « équilibré de lui-même ». Justin Trudeau accuse des déficits sans fin qui menacent les services sociaux dont les Canadiens ont besoin et, s’il est réélu, Trudeau va augmenter vos impôts pour financer ses dépenses hors de contrôle.

Réforme électorale :

« Comme premier ministre, je vais assurer que les élections de 2015 seront les dernières avec le système uninominal majoritaire à un tour. » – Justin Trudeau, 2015

Nous sommes en élections, et devinez quoi ? C’est avec le système uninominal majoritaire à un tour.

Anciens combattants :

« Notre plan va redonner à ceux qui ont tant donné pendant leur service à tous les Canadiens, et assurer qu’aucun vétéran ne doit se battre contre le gouvernement pour le soutien et l’indemnisation qu’il mérite. » – Parti libéral du Canada, Plateforme électorale 2015

Justin Trudeau a regardé un héros militaire dans les yeux – un homme qui a perdu une jambe alors qu’il se battait pour son pays – et il a dit que les vétérans « demandent plus que ce que nous pouvons donner ».

Imputabilité :

« Nous allons rétablir la confiance envers notre démocratie. » – Parti libéral du Canada, Plateforme électorale 2015

Justin Trudeau est le seul premier ministre de l’histoire de notre pays à avoir été reconnu coupable d’infraction aux lois sur l’éthique, pas une fois, mais deux !

Justin Trudeau a bloqué le commissaire à l’éthique, il a stoppé des comités parlementaires qui voulaient des réponses sur les scandales de corruption des libéraux, et maintenant, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher la GRC d’enquêter sur son bureau.