Luc Berthold, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de l’Infrastructure et des Collectivités, a émis la présente déclaration après avoir reçu la confirmation du Bureau du vérificateur général du Canada qu’il effectuera une enquête sur le plan Investir dans le Canada du gouvernement libéral :

« Hier, j’ai eu le plaisir de recevoir une lettre de Sylvain Ricard, vérificateur général du Canada par intérim, confirmant que son bureau allait mener une enquête sur le plan Investir dans le Canada du gouvernement libéral. Le mois dernier, les conservateurs ont adopté une motion à la Chambre des communes demandant au vérificateur général d’enquêter sur le plan d’infrastructure de 186,7 milliards de dollars des libéraux, compte tenu de leur manque de transparence et de reddition de comptes envers les Canadiens.

« Le bilan libéral en matière d’infrastructure est épouvantable. En 2015, Justin Trudeau a promis d’accuser de petits déficits temporaires afin de pouvoir investir dans des infrastructures qui permettraient de développer notre économie, et les Canadiens savent maintenant que c’était faux. De nombreux rapports du directeur parlementaire du budget ont également démontré jusqu’où les libéraux sont prêts à aller pour cacher comment les fonds promis en infrastructure ont réellement été utilisés.

« Je suis heureux que le vérificateur général respecte la volonté du Parlement en acceptant de mener cette enquête importante, que les députés libéraux ont tenté de bloquer. Nous, les conservateurs du Canada, continuerons d’utiliser la force de notre opposition pour nous assurer que le gouvernement est transparent et qu’il rend des comptes aux Canadiens. »