13 février 2019
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Ottawa (Ontario) – L’honorable Lisa Raitt, la chef adjointe des conservateurs du Canada et ministre du Cabinet fantôme responsable de la Justice, et Michael Cooper, le sous-ministre du Cabinet fantôme responsable de la Justice, ont fait la déclaration suivante sur la réunion d’urgence du Comité de la justice aujourd’hui :

« Après que les libéraux ont bloqué toutes les tentatives de responsabilisation au Comité de la justice aujourd’hui, il est clair que Justin Trudeau cache quelque chose.

« Les libéraux de Trudeau avaient la possibilité d’être ouverts et transparents sur l’affaire SNC. Au lieu de cela, les députés libéraux membres du Comité de la justice ont aidé Justin Trudeau à cacher la vérité sur ce qui est arrivé entre le CPM et l’ancienne procureure générale Jody Wilson-Raybould.

« Les députés de l’opposition ont travaillé ensemble pour présenter une liste de témoins raisonnable, avec trois personnes clés que les Canadiens doivent entendre : Jody Wilson-Raybould, le secrétaire principal du premier ministre Gerald Butts et le conseiller principal pour le Québec Mathieu Bouchard. Les libéraux ont défait cette motion.

« Il est évident que les libéraux refusent de faire la vérité et qu’ils ne cherchent qu’à aider le premier ministre à maintenir le secret.

« Aujourd’hui, les libéraux ont une fois de plus refusé à Mme Wilson-Raybould la possibilité de parler. Nous pressons Justin Trudeau de lever le secret avocat-client dans cette affaire pour que Mme Wilson-Raybould puisse dire aux Canadiens ce qui est arrivé.

« Les conservateurs vont maintenant envisager les options juridiques et d’application de la loi offertes afin de tenir Justin Trudeau responsable de ce secret et de donner aux Canadiens les réponses qu’ils méritent. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Bureau de l’honorable Lisa Raitt, C.P., députée
[email protected]
613-996-7046

Bureau de Michael Cooper, député
[email protected]
613-996-4722