Ottawa (Ontario) – Luc Berthold, chef adjoint de l’opposition officielle et lieutenant politique pour le Québec, Matt Jeneroux, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable du Logement et de la Diversité et de l’Inclusion et Dan Albas, ministre associé du Cabinet fantôme conservateur responsable des Finances et de l’Inflation immobilière, ont fait la déclaration suivante en réponse aux statistiques publiées par l’Association canadienne de l’immeuble :

« Un autre mois, un autre record.

« Aujourd’hui, l’Association canadienne de l’immeuble a rapporté que les prix des logements ont atteint un autre record, le prix moyen d’une maison s’élevant à 874 100 $ — une augmentation de 27,1 pour cent au cours de la dernière année.

« Alors que le rêve de devenir propriétaire continue de s’éloigner un peu plus pour toute une génération de Canadiens, les libéraux de Trudeau continuent d’offrir des promesses creuses et des programmes inefficaces pour s’attaquer à la crise du logement.

« Au lieu de s’attaquer à la pénurie de l’offre qui est à l’origine de la crise, les libéraux ont préféré renouveler les mêmes programmes qui ont échoué, comme l’Incitatif à l’achat d’une première propriété et le Fonds d’aide aux fournisseurs de prêts hypothécaires avec participation — des programmes qui ne permettront pas de construire une seule maison supplémentaire cette année ni d’aider une famille canadienne à se payer une maison alors qu’elle ne le pourrait pas autrement.

« Alors que les prix de l’immobilier atteignent des sommets records chaque mois, et qu’ils ont doublé sous Justin Trudeau, les Canadiens ne peuvent pas se permettre d’autres promesses creuses et des programmes qui échouent.

« Les conservateurs continueront d’être la voix des familles et des jeunes, d’un océan à l’autre, qui ont du mal à payer leur loyer et qui renoncent à leur rêve d’accession à la propriété. Nous continuerons de préconiser des solutions de bon sens pour maintenir le rêve de devenir propriétaire. »