Aujourd’hui, le Parti conservateur du Canada a fait la déclaration suivante :

« Les tentatives des libéraux de Trudeau et d’Élections Canada d’utiliser des influenceurs libéraux dans les médias sociaux, financés par les contribuables en tant que machine à faire sortir le vote est une des plus terribles atteintes à notre démocratie, depuis longtemps. »

« C’est après que les conservateurs aient dénoncé ce stratagème de façon répétée qu’il a été arrêté. Mais, les contribuables écopent encore d’une facture de 650 000 $. »

« Pendant des semaines, les libéraux de Trudeau et Élections Canada ont refusé de rendre publique la liste d’influenceurs des médias sociaux. Maintenant nous savons pourquoi. Des recherches rapides sur Google démontrent que ces influenceurs ont un passé de partisans libéraux. »

« Un de ces influenceurs des médias sociaux a qualifié le chef du parti libéral Justin Trudeau de #coupdecoeurduvendredi. »

« Une de ces influenceuses des médias sociaux se réjouissait en affirmant que le chef du parti libéral Justin Trudeau, s’invitait dans ses selfies. »

« Un de ces influenceurs des médias sociaux a décrit le chef du parti libéral Justin Trudeau comme ayant l’air rêveur et a raconté comment il était bouleversé par son charisme. »

« Un de ces influenceurs des médias sociaux a organisé une vaste campagne médiatique pour vaincre l’ancien premier ministre Stephen Harper lors de la dernière élection et a comparé Harper à Adolf Hitler. »

« Il semble que cela n’est rien de plus qu’une campagne partisane libérale de 650 000 $ pour faire sortir le vote, pour laquelle les contribuables sont encore pris avec la facture. »

« Ce sont les libéraux de Justin Trudeau qui ont modifié la loi pour permettre ces campagnes de médias sociaux. Ce sont les libéraux de Trudeau qui ont faussé la donne pour favoriser leur parti. »

« Le Parti libéral du Canada doit faire ce qui s’impose et rembourser les contribuables pour cette campagne de 650 000 $ pour faire sortir le vote. »