Ottawa (Ontario) – John Brassard, leader parlementaire du Parti conservateur, et Luc Berthold, chef adjoint de l’Opposition officielle, ont fait la déclaration suivante après que les députés néo-démocrates et les libéraux aient voté en faveur de la motion 11 :

« Jagmeet Singh et le NPD ont voté pour donner à Justin Trudeau exactement ce qu’il veut : un Parlement qui offre au premier ministre un auditoire, et non une opposition.

« Non seulement le NPD a-t-il voté pour mettre fin au débat sur la motion 11 du gouvernement, mais les députés néo-démocrates ont également voté pour enlever aux partis d’opposition la capacité de surveiller le gouvernement en permettant à ce dernier de perturber le travail des comités parlementaires. En donnant aux libéraux le pouvoir de forcer la Chambre à siéger jusqu’à minuit, n’importe quand, plusieurs réunions de comités seront annulées.

« Le NPD a également donné aux libéraux le pouvoir d’ajourner la Chambre et de fermer le Parlement jusqu’en septembre si le gouvernement n’a pas envie de rendre des comptes au sujet de la crise du coût de la vie, de la montée en flèche de l’inflation ou de l’un des nombreux scandales éthiques de Justin Trudeau.

« Alors que le NPD était autrefois une voix fiable contre les excès du gouvernement libéral, sa décision de voter avec les libéraux a clairement montré que Justin Trudeau s’est acheté un gouvernement majoritaire avec des milliards de dollars de nouvelles dépenses pour les promesses inabordables du NPD.

« Les conservateurs continueront d’utiliser tous les outils à notre disposition pour demander des comptes au gouvernement et défendre les Canadiens abandonnés par Justin Trudeau et Jagmeet Singh. »