**Ottawa (Ontario)** – L’honorable Erin O’Toole, le ministre du Cabinet fantôme responsable des Affaires étrangères, a fait une déclaration à la suite d’une annonce selon laquelle le gouvernement Trudeau lance des consultations de 15 jours sur la façon de protéger l’industrie métallurgique canadienne : « Même s’il savait que la menace de tarifs sur l’acier et l’aluminium canadiens planait depuis plus d’un an, le gouvernement Trudeau n’a pas pris au sérieux les préoccupations des Américains sur le dumping de l’acier par la Chine. « La question du dumping a d’abord été soulevée par l’administration Obama, et de nouveau par le gouvernement américain quand le président Trump a fait monter les enjeux en imposant des tarifs sur l’acier et l’aluminium en invoquant des raisons de sécurité nationale. « En ignorant ces préoccupations, le gouvernement Trudeau a fait en sorte que les manufacturiers canadiens sont touchés par les tarifs alors que le Canada pourrait, et devrait, être exempté. « Que ce soit en Asie, au Moyen-Orient ou ici en Amérique du Nord, l’échec du premier ministre en matière de commerce déplaît à nos partenaires commerciaux et rend notre économie vulnérable. Si l’on ajoute les dépenses excessives et la lourde imposition, le Canada est mal placé pour réagir à une incertitude mondiale et à un climat d’investissement turbulent. « Le seul moyen de protéger nos industries de l’acier et de l’aluminium à long terme est que le gouvernement Trudeau retourne immédiatement à la table des négociations sur l’ALENA et conclue une entente optimale pour les familles, les travailleurs et les entreprises canadiens. » -30- **Pour obtenir plus d’information :** Bureau d’Erin O’Toole – Erin.O’[email protected] – 613-992-2792