Ottawa (Ontario) — Greg McLean, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Ressources naturelles, et Kyle Seeback, ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Environnement et des Changements climatiques, ont fait la déclaration suivante en réponse au fait que le gouvernement NPD-Libéral n’a pas inclus la principale stratégie de décarbonisation du secteur pétrolier et gazier du Canada dans le budget. :

« Le secteur pétrolier et gazier du Canada produit 26 pour cent des émissions globales du pays. L’un des outils les plus efficaces utilisés aujourd’hui pour décarboniser ce secteur de manière significative est la séquestration permanente du CO2 liquéfié dans les formations rocheuses des puits de pétrole épuisés.

« Le gouvernement NPD-Libéral a exclu cette méthode extrêmement importante de son nouveau crédit d’impôt pour le captage du carbone. Tout cela parce que ce processus, appelé récupération assistée du pétrole (RAP), entraîne une certaine production de pétrole au fond des puits.

« La ministre des Finances a eu la chance, dans ce budget, de faire une différence et de mettre “tous les outils disponibles à profit” pour aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Malheureusement, le budget NPD-Libéral a exclu la décarbonisation de notre production énergétique et a permis à une idéologie activiste de remplacer l’action climatique.

« Un crédit d’impôt pour le captage du carbone, y compris la récupération assistée du pétrole, aurait apporté des emplois et des investissements au Canada, mais surtout, il aurait été bénéfique pour notre environnement et les émissions mondiales.

« Si le gouvernement NPD-Libéral pense ce qu’il dit au sujet de la réduction des émissions, il n’est pas logique qu’il bloque l’outil le plus utile dont nous disposons pour aider à réduire les émissions et à produire l’énergie dont le monde a besoin avec la plus faible intensité d’émissions possible.

« Malgré le fait que le ministre des Ressources naturelles ait déclaré à l’Agence internationale de l’énergie que le Canada mettrait en œuvre un “régime de captage du carbone”, il s’agit d’une autre fausse promesse, et les propos du ministre concernant l’utilisation de “tous les outils à profit” ne sont que des paroles en l’air.

« Nos partenaires internationaux dans la lutte contre le changement climatique seront déçus. Ceux qui ont à cœur de lutter contre les changements climatiques ici, au pays, seront déçus. Et nos ingénieurs et scientifiques de l’environnement seront déçus.

« Le gouvernement NPD-Libéral a montré qu’il n’est pas sérieux lorsqu’il s’agit d’utiliser toutes les méthodes disponibles pour réduire l’empreinte carbone du Canada et de la planète. Le gouvernement NPD-Libéral a laissé tomber tout le monde en permettant à l’idéologie d’interférer avec les actions et les solutions réelles pour le changement climatique. »