Aujourd’hui, Philip Lawrence, le député conservateur de Northumberland—Peterborough Sud, a présenté à Chambre des communes son projet de loi d’initiative parlementaire, la Loi modifiant la Loi sur la tarification de la pollution causée par les gaz à effet de serre (combustible agricole admissible).

Ce projet de loi vise à exempter les agriculteurs admissibles de la taxe sur le carbone libérale sur l’essence, le diesel, le propane et le gaz naturel, leur permettant d’économiser des dizaines de milliers de dollars par année sur les activités agricoles nécessaires.

« Depuis quelques années, les agriculteurs font face à des conditions météorologiques imprévisibles, à des perturbations commerciales et à l’instabilité des prix mondiaux et, comme si ça ne suffisait pas, la taxe sur le carbone libérale réduit leur revenu net de plus de 12 %. En changeant quelques mots dans la loi, nous pouvons permettre à nos agriculteurs d’économiser des millions de dollars », a dit le député Philip Lawrence.

En réduisant le fardeau fiscal des agriculteurs, le député Lawrence espère encourager une agriculture durable, donner un répit aux agriculteurs et rendre notre secteur agricole plus concurrentiel au palier mondial.

Citations

« Les agriculteurs ressentent les effets des guerres commerciales mondiales, des différends diplomatiques et des conditions météorologiques difficiles, et cette taxe non seulement les rend moins concurrentiels, mais elle réduit leurs marges. Cette modification législative est requise pour assurer la durabilité des fermes familiales, et nous espérons sincèrement qu’elle sera soutenue par tous les partis. »

Producteurs de grain du Canada

« Nous sommes contents de voir que des mesures concrètes sont prises au palier fédéral pour répondre au message on ne peut plus clair qu’envoient tous les agriculteurs. Les agriculteurs ne devraient pas payer une taxe additionnelle sur le combustible utilisé pour sécher le grain et chauffer et climatiser les granges, car ce sont des exigences essentielles de leur exploitation. De plus, les agriculteurs n’ont généralement pas accès à d’autres sources d’énergie économiques. Nous espérons que le gouvernement libéral va manifester son soutien aux agriculteurs en adoptant ce projet de loi. »

Keystone Agricultural Producers