Ottawa (Ontario) — Aujourd’hui, l’honorable Andrew Scheer, député de Regina-Qu’Appelle, a présenté son projet de loi d’initiative parlementaire, la Loi sur la transparence de la Banque du Canada.

Actuellement, la Banque du Canada est exemptée de la surveillance du vérificateur général. Ce projet de loi supprimera cette exemption. Ce faisant, ce projet de loi permettra au vérificateur général d’exercer la même fonction de responsabilité et de transparence à l’égard de la banque centrale, comme il le fait pour les autres ministères et organismes fédéraux et les sociétés d’État.

Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, la Banque du Canada a pris des mesures extraordinaires. Elle a acheté des milliards de dollars d’obligations d’État et de sociétés et a augmenté la masse monétaire de plus de 400 milliards de dollars. 

« Les décisions de la Banque du Canada ont un impact direct sur la valeur du dollar que gagnent les Canadiens. Avec une inflation qui atteint des sommets historiques, ce type de surveillance et de responsabilité est plus que jamais nécessaire », a déclaré M. Scheer.

M. Scheer a également souligné que des juridictions dans le monde entier disposent déjà de mesures similaires pour la surveillance parlementaire de leurs banques centrales.

« En fait, le Canada est à la traîne dans ce domaine. Nous devrions suivre le précédent de nos partenaires du Commonwealth, comme le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Ce projet de loi fera en sorte que la Banque du Canada rende des comptes au Parlement par le biais des rapports du vérificateur général », a déclaré M. Scheer. « J’espère que tous les députés appuieront l’octroi de ce pouvoir au vérificateur général indépendant et non partisan. Les Canadiens ont le droit de connaître plus de détails sur les opérations et les décisions de la Banque du Canada. »