Ottawa (Ontario) – Aujourd’hui, l’honorable Erin O’Toole, chef des conservateurs du Canada et de l’Opposition officielle, a présenté le Plan de préparation d’urgence du Canada.

Ce plan exhaustif est une feuille de route pour protéger notre pays et les Canadiens contre la COVID-19 et de futures pandémies.

« Quand la COVID-19 a frappé, le gouvernement Trudeau n’était pas prêt, a dit Erin O’Toole. Sans préparation, il a pris des décisions qui ont mis des vies en péril et paralysé notre économie. Le Canada a déjà fait face à des pandémies, dont le SRAS et le H1N1, nous avions tiré des leçons et nous nous étions préparés à de futures pandémies. »

Malheureusement, le gouvernement Trudeau a annulé la majeure partie de cette préparation. Il n’a pas traité la préparation à la pandémie en priorité et il a réduit le financement de programmes clés. Il a fermé le Réseau mondial d’information en santé publique, notre système d’alerte rapide en cas de pandémie. Il a permis la réduction du Laboratoire national de microbiologie et il a épuisé la réserve d’équipements de protection individuelle (EPI). Il a attaqué le secteur pharmaceutique et il a truffé l’Agence de la santé publique de fonctionnaires, au lieu de scientifiques.

« Nous ne devons plus jamais être pris au dépourvu comme nous l’avons été lorsque le COVID-19 a frappé l’année dernière, a dit Erin O’Toole. Les conservateurs du Canada vont rendre le Canada plus résilient, réduire notre dépendance envers des pays étrangers comme la Chine et prendre au sérieux notre responsabilité de protéger la santé des Canadiens. »

Les conservateurs du Canada vont exécuter le Plan de préparation d’urgence du Canada. Ce plan sera régulièrement évalué et mis à jour. Il comprendra des partenariats avec des sociétés pharmaceutiques pour accélérer la fabrication nationale de médicaments et d’ingrédients actifs essentiels, une collaboration avec les États-Unis pour renforcer la chaîne d’approvisionnement nord-américaine, la réforme du Plan d’intervention en cas de pandémie et du Système de la réserve nationale d’urgence, une enquête publique immédiate sur la réponse du gouvernement à la pandémie, ainsi qu’une collaboration avec nos alliés pour soutenir une enquête sur les origines de la COVID-19.

« Notre objectif est simple : être prêts et agir rapidement pour protéger la santé des Canadiens et éviter des répercussions à long terme sur l’économie et la santé mentale des Canadiens. Les Canadiens méritent un pays sécuritaire, et il n’y a qu’un seul choix : les conservateurs du Canada », a conclu Erin O’Toole.