Ottawa (Ontario) – Pierre Paul-Hus, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Services publics et de l’Approvisionnement, Bob Zimmer, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Affaires du Nord et de la Souveraineté de l’Arctique ; Agence de développement économique du Nord canadien, et l’honorable Kerry-Lynne Findlay, ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable de la Défense nationale, ont fait la déclaration suivante en réponse au budget NPD-Libéral :

« Malgré les allusions du premier ministre et les promesses d’investissements “robustes” du ministre de la Défense, le budget NPD-Libéral ne contient aucun nouvel engagement à défendre notre souveraineté et notre sécurité dans l’Arctique.

« Au lieu de cela, tout ce que les Canadiens ont obtenu, c’est une nouvelle version du budget 2021 et de vagues promesses de “considérer des options” pour moderniser le NORAD. Le gouvernement NPD-Libéral a promis un examen des dépenses de défense, mais il n’y a pas d’échéancier ou de plan pour savoir quand cet examen aura lieu, ni d’indication sur le montant des fonds qui seront finalement consacrés à la protection de notre frontière nord. 

« Depuis des années, les experts militaires avertissent le gouvernement libéral de Trudeau que le Canada doit renforcer ses capacités de défense dans le Nord pour contrer les aspirations arctiques de la Russie et de la Chine. Avec l’invasion illégale de l’Ukraine par la Russie, il est clair que le monde a changé et que nous ne pouvons plus tenir notre souveraineté et notre sécurité dans l’Arctique pour acquises. 

« Ce que nous attendions de ce budget NPD-Libéral, c’est qu’il comprenne que des actions urgentes et des engagements fermes sont nécessaires pour faire face aux réalités géopolitiques d’aujourd’hui. Le fait que le budget ne contienne ni l’un ni l’autre est inacceptable et montre encore une fois que Justin Trudeau ne prend toujours pas cette question au sérieux.

« Les conservateurs continueront de demander au gouvernement NPD-Libéral de présenter un plan solide pour défendre la souveraineté et la sécurité du Canada dans l’Arctique. »