POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
 
Saguenay (Québec) – L’honorable Andrew Scheer, le chef des conservateurs du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante aujourd’hui:
 
« J’ai été troublé d’apprendre aujourd’hui que le bureau politique de Justin Trudeau a ordonné à des responsables gouvernementaux non partisans de contrôler les dégâts politiques.
 
« Selon des reportages médiatiques, le Cabinet du premier ministre a ordonné à des responsables d’Affaires mondiales Canada de faire pression sur l’ancien diplomate David Mulroney, qui est aujourd’hui enseignant et chercheur à l’École Munk de l’Université de Toronto, pour qu’il fasse approuver ses propos publics sur le gouvernement Trudeau. Cette pression serait due à ʺl’environnement électoralʺ, faisant en sorte que M. Mulroney devait faire ʺtrès, très attentionʺ.
 
« C’est tout à fait inapproprié et c’est une tentative flagrante par Justin Trudeau de museler un ancien diplomate de carrière hautement respecté. Trudeau a démontré sa tendance à faire taire ceux qui s’expriment librement.
 
« Justin Trudeau a déjà dit qu’il admire la ʺdictature de baseʺ de la Chine, mais ce n’est pas comme ça que ça marche au Canada.
 
« Cela soulève également des questions à savoir si le Cabinet du premier ministre a ordonné à des responsables gouvernementaux de parler avec l’ancien ambassadeur en Chine et ancien ministre du cabinet Trudeau John McCallum. M. McCallum a fait un certain nombre de déclarations inappropriées cette dernière année, notamment sur le processus d’extradition du Canada et son encouragement à l’ingérence étrangère de la Chine dans les prochaines élections fédérales.
 
« Comme l’a dit M. Mulroney, le fait de dissuader des citoyens ayant une expertise des relations étrangères de parler librement est ʺun concept fondamentalement antidémocratiqueʺ.  Je suis tout à fait d’accord. Justin Trudeau doit rendre des comptes sur les nombreuses occasions où il exploite la fonction publique non partisane du Canada pour servir ses propres intérêts politiques.
 
« Justin Trudeau avait promis de faire de la politique différemment, mais il est clair qu’il n’est pas ce qu’il avait annoncé. »

-30-

Pour obtenir plus d’information :

Virginie Bonneau
[email protected]
(613) 294-8150

Daniel Schow
[email protected]ca
(613) 286-1050