Edmonton (Alberta) – Les puits abandonnés posent des défis économiques et environnementaux de taille pour l’Ouest canadien, affirme le porte-parole de l’Opposition officielle sur la Diversification économique de l’Ouest Matt Jeneroux. Cependant, avec une gestion appropriée, la réduction du nombre de puits abandonnés pourrait créer des débouchés économiques considérables en Alberta et en Saskatchewan. Il y a environ 75 000 puits abandonnés en Alberta seulement. En raison de l’effondrement des prix du pétrole, ces puits ne sont plus exploités par les entreprises, et les travailleurs sont sans emploi. « Si le gouvernement libéral continue à soutenir des politiques qui limitent la capacité du Canada à mettre nos ressources naturelles en marché, le nombre de puits abandonnés va augmenter, partout au pays, a dit M. Jeneroux. Il n’a jamais été plus urgent de trouver une solution créative qui transformera ce problème environnemental en une possibilité économique. » Les gouvernements provinciaux savent depuis longtemps que les puits abandonnés sont un grave problème, et ils prennent des mesures pour réduire tout impact environnemental. Le gouvernement de l’Alberta a investi 30 millions de dollars dans l’Orphan Well Association afin de fermer et de nettoyer ces puits. Cependant, des experts disent que la fermeture de tous les puits abandonnés en Alberta seulement coûterait quelque 8,4 milliards de dollars. « J’ai passé ces derniers mois à écouter des intervenants, et il est clair qu’il y a une solution possible qui créera des emplois et permettra de protéger notre environnement, a dit M. Jeneroux. Le plan actuel ne fonctionne pas, et les Libéraux doivent trouver un moyen de régler cette question sans dépenser l’argent des contribuables. Point le plus important, l’inaction n’entraînera que la persistance d’un grave problème environnemental. »