Ottawa – La porte-parole du Parti conservateur sur les affaires autochtones, la députée Cathy McLeod, a commenté aujourd’hui la décision du Tribunal canadien des droits de la personne sur la discrimination et le sous-financement du soutien aux enfants autochtones des réserves et au Yukon. Le Tribunal canadien des droits de la personne a constaté que la façon dont le gouvernement fédéral finance et administre les services d’aide aux enfants et aux familles des Premières Nations fait en sorte que des services sont refusés et que de nombreux enfants et familles des Premières Nations vivant dans des réserves subissent des conséquences négatives. « C’est un enjeu de longue date, que des gouvernements fédéraux successifs étudient depuis des décennies, a dit la députée McLeod. Nous prenons note des résultats du Tribunal. Il existe des recommandations connexes dans le cadre de la Commission de vérité et de réconciliation, qui vont orienter les mesures qui seront prises. » « Nous pensons que les enfants des Premières Nations devraient avoir les mêmes droits, accès aux services et possibilités que tous les autres enfants canadiens », a conclu Mme McLeod.