Ottawa (Ontario) – L’honorable Ed Fast, ministre du Cabinet fantôme responsable des finances, et Gérard Deltell, ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, ont fait la déclaration suivante après que le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a révélé que la taxe sur le carbone a contribué à la montée en flèche du taux d’inflation :

« Aujourd’hui, le Gouverneur Macklem a reconnu ce que les conservateurs disent depuis plusieurs années : la taxe libérale sur le carbone rend la vie moins abordable pour les Canadiens.

« Dans des documents présentés au Comité permanent des finances (FINA), le gouverneur Macklem a révélé que la taxe sur le carbone a fait augmenter le taux d’inflation de 0,4 pour cent, aggravant ainsi la crise du coût de la vie créée par Justin Trudeau.

« Le taux d’inflation est à son niveau le plus élevé en 30 ans, et la crise du coût de la vie, la dernière chose dont les Canadiens ont besoin est d’une taxe qui augmente le prix de tous les produits, de l’essence à l’épicerie.

« Cependant, c’est exactement ce que font les libéraux. Justin Trudeau s’apprête à augmenter à nouveau la taxe sur le carbone, le mois prochain, de 10 $/tonne supplémentaires ce qui coûtera aux familles canadiennes 11 ¢/litre de plus à la pompe.

« Les Canadiens qui ont du mal à s’en sortir ne peuvent tout simplement pas se permettre le programme de Justin Trudeau, qui prévoit plus d’augmentations d’impôts et de dépenses.

« Les conservateurs continueront d’être la voix des millions de Canadiens abandonnés par l’économie de Justin Trudeau et qui cherchent un soulagement à la crise de l’abordabilité du Canada. À la reprise des travaux parlementaires, les conservateurs continueront de proposer des solutions novatrices pour laisser plus d’argent dans les poches des Canadiens et pour aider à lutter contre la crise du coût de la vie. »