Les conservateurs prévoient augmenter d’au moins 3 % par année les transferts aux provinces pour la santé

Les Canadiens peuvent faire confiance à un gouvernement conservateur dirigé par le premier ministre Andrew Scheer pour améliorer le système de soins de santé du Canada. Justin Trudeau n’est pas celui qu’il prétend être.

Sous un gouvernement conservateur, le financement des soins de santé augmentera d’au moins 3 % chaque année et le financement des priorités communes en matière de santé, de santé mentale et de soins à domicile pour les provinces sera maintenu.

Nous procéderons à d’importants investissements dans de nouveaux équipements médicaux et mettrons en place une Stratégie nationale sur l’autisme. Andrew Scheer s’est également engagé à collaborer avec les provinces pour veiller à ce que les Canadiens atteints de maladies rares aient accès aux traitements dont ils ont besoin.

Malheureusement, les Canadiens ne peuvent pas avoir confiance en Justin Trudeau. Les médias ont déjà rapporté que les promesses de Justin Trudeau en matière de soins de santé ne combleront pas les lacunes du système de santé canadien. Pis encore, les déficits insouciants de Trudeau l’obligeront à réduire ses dépenses en soins de santé. En fait, dans les années 1990, les libéraux ont réduit les dépenses en soins de santé de près de 40 %, et Justin Trudeau a déclaré qu’il les appuyait.

Étant donné que Trudeau a toujours soutenu de profondes compressions dans les soins de santé, il n’est pas étonnant qu’il ait imposé une réduction des contributions aux soins de santé prodigués à nos braves héros militaires.

Contrairement à Justin Trudeau, Andrew Scheer dispose d’un vrai plan qui vous permet d’améliorer votre quotidien.