Hier, Justin Trudeau a accordé une entrevue au conseil éditorial du Toronto Star, faisant de nombreuses affirmations erronées sur son bilan économique et ses scandales éthiques.

« Trudeau a affirmé qu’il a réduit les impôts de la classe moyenne. En fait, il a augmenté les impôts de 80 % des familles de la classe moyenne et imposé une taxe sur le carbone qui rend l’essence, l’épicerie et le chauffage résidentiel encore plus coûteux.

« Trudeau a aussi affirmé qu’il soutient les acheteurs d’une première habitation, alors qu’en fait il va encore augmenter leurs impôts avec ses déficits sans fin.

« Trudeau a tenté d’assurer aux journalistes qu’il veut rétablir la confiance envers les institutions gouvernementales, mais il a usé du pouvoir de ses fonctions pour récompenser ses partisans et punir ses détracteurs.

« Fait encore plus absurde, Justin Trudeau a menti sur les raisons pour lesquelles il a enfreint la loi fédérale quand il a dit que sa motivation pendant le scandale de corruption SNC était de sauver des emplois. Ce n’était qu’un point de discussion inventé par le Parti libéral du Canada. Pire encore, quand on lui a demandé des preuves, Trudeau n’a pas pu dire clairement d’où venait le nombre de 9 000 emplois.

« Sous Justin Trudeau, les scandales vont continuer et la vie va devenir encore plus inabordable. Il n’est pas celui qu’il prétendait être.

« Par contraste, un nouveau gouvernement conservateur dirigé par le premier ministre Andrew Scheer va suivre et respecter la loi, tout en vivant selon ses moyens et en mettant plus d’argent dans vos poches pour que vous puissiez améliorer votre quotidien. »