Trudeau continue d’affirmer que les reportages des médias sont erronés, malgré la décision officielle selon laquelle il a enfreint la loi

Hier soir, Justin Trudeau a encore menti aux Canadiens au sujet du scandale de corruption SNC-Lavalin. Au débat des chefs, au cours d’un échange avec M. Scheer, Justin Trudeau a affirmé de façon choquante que l’article du Globe and Mail selon lequel il avait tenté de s’ingérer dans une affaire de corruption et de fraude en cours était erroné.

Comment les Canadiens peuvent-ils savoir que Justin Trudeau a menti hier soir ? Voici le dossier :

  • Trudeau a fait l’objet d’une enquête du commissaire à l’éthique qui a déterminé qu’il avait enfreint la loi à la suite du scandale de corruption SNC-Lavalin; 
  • La procureure générale Jody Wilson-Raybould a confirmé à un comité de la Chambre des communes que Justin Trudeau avait fait pression sur elle pour qu’elle intervienne dans l’affaire SNC-Lavalin;
  • Les deux plus proches collaborateurs de Justin Trudeau ont démissionné dans la honte et l’ancienne ministre Jane Philpott a démissionné pour protester contre le comportement contraire à l’éthique du premier ministre; et,
  • Le bureau de Justin Trudeau a bloqué une enquête de la GRC.

Malgré tout, Justin Trudeau clame toujours que l’article du Globe and Mail est erroné.

Pourquoi? Parce que Justin Trudeau n’est pas ce qu’il prétend. C’est un imposteur et il ne mérite pas de diriger ce pays.

Pour faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais, un gouvernement conservateur lancera une enquête judiciaire sur le scandale de corruption SNC-Lavalin et présentera la Loi anti-obstruction pour permettre à la GRC d’utiliser des renseignements protégés par le secret du conseil des ministres.