Harper met en lumière la Prestation universelle pour la garde d’enfants

2015/08/07

Pour diffusion immédiate

Harper met en lumière la Prestation universelle pour la garde d’enfants

RICHMOND HILL, ONTARIO – Le Premier ministre Stephen Harper a réaffirmé aujourd’hui son approche qui a fait ses preuves afin de soutenir le choix des familles canadiennes en matière de garde d’enfants. Il a mis en lumière les très nombreux avantages de la Prestation universelle pour la garde d’enfants (PUGE) et la façon dont elle aide toutes les familles canadiennes.

La PUGE a été introduite en 2006 et bonifiée en 2015 afin d’aider les familles qui travaillent fort à joindre les deux bouts en laissant plus d’argent dans leurs poches, pour qu’elles le dépensent en fonction de leurs priorités.

« Notre Parti sait qu’il est préférable de confier les décisions sur la garde d’enfants aux véritables experts, maman et papa, a dit le Premier ministre Stephen Harper. C’est pourquoi nous avons créé la PUGE en 2006 et l’avons bonifiée en 2015. »

La PUGE offre 160 $ par mois pour les enfants de moins de 6 ans et 60 $ par mois pour les enfants de 6 à 17 ans. Toutes les familles qui ont des enfants – près de 4 millions – reçoivent les prestations de la PUGE.

Le Premier ministre a souligné que les partis de l’opposition ont des plans différents. « Justin et Thomas Mulcair ne cessent de s’opposer à la PUGE depuis sa création, a dit M. Harper. Leurs stratagèmes dangereux et coûteux ne tiennent pas compte des circonstances et des choix des familles canadiennes, et ils élimineraient les prestations et augmenteraient les impôts. »

Le Premier ministre a souligné que le choix offert aux Canadiens est soit de préserver la PUGE, soit de la remplacer par les plans déficients et dangereux des autres partis. « Justin abolirait la prestation mensuelle de 160 $. Il dit que ce n’est ‘pas juste’ de verser des prestations pour la garde d’enfants à toutes les familles canadiennes, a dit M. Harper. Thomas Mulcair imposerait un programme de garde d’enfants bureaucratique censé convenir à tout le monde, sans tenir compte des préférences de chaque famille. »

« Le choix est clair, a-t-il souligné. Seul notre Parti va continuer à remettre de l’argent dans les poches de toutes les familles pour qu’elles puissent le dépenser pour leurs propres priorités en matière de garde d’enfants – parce que maman et papa sont les véritables experts. »

-30-

Share


Êtes-vous prêt à vous impliquer ?