Flamborough—Glanbrook

David Sweet

David Sweet est le député conservateur de la circonscription de Flamborough-Glanbrook. Il siège à la Chambre des communes depuis 2006; il a été réélu trois fois député de la circonscription d’Ancaster Dundas Flamborough Westdale, l’une de celles dont les limites ont été redéfinies lors de la modification des limites des circonscriptions électorales, qui a eu lieu en 2013. Il s’agit maintenant de la circonscription de Flamborough-Glanbrook.

Lors de la première réunion de leur caucus à la suite des élections générales d’octobre 2015, les députés conservateurs ont élu M. Sweet président du premier caucus conservateur de la loyale opposition de Sa Majesté.

Lorsqu’il était député ministériel, de 2006 à 2015, M. Sweet a été vice président du Comité des comptes publics, président du Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie, et président du Comité permanent des anciens combattants.

M. Sweet est connu pour être un député facile d’accès et efficace, qui travaille d’arrache pied pour les électeurs de sa circonscription. Il entretient des liens avec les collectivités qu’il représente puisqu’il participe chaque année à des centaines d’événements locaux, caritatifs et communautaires. Depuis 2006, ses efforts ont permis d’obtenir plus de 1,1 milliard de dollars en investissements du gouvernement fédéral pour la région du Grand Hamilton, y compris pour de nombreux projets d’infrastructure communautaire dans Flamborough et Glanbrook.

Dans le cadre de son travail, M. Sweet met notamment l’accès sur les droits internationaux de la personne, comme le montre sa participation aux comités sur la Colline du Parlement et ses nombreuses déclarations à la Chambre des communes. M. Sweet a dénoncé les violations des droits de la personne en Iran, en Iraq, en Chine, au Tibet, parmi les Rohingyas au Myanmar et dans de nombreux autres pays à titre de membre du Sous comité des droits internationaux de la personne de la Chambre des communes.

M. Sweet est l’un des membres fondateurs de la Coalition parlementaire canadienne de lutte contre l’antisémitisme, et depuis 2011, il fut aussi le président puis vice-prsident du Groupe interparlementaire Canada Israël, qui a pour objectif d’établir de solides relations entre le Parlement du Canada et la Knesset d’Israël. À ce titre, M. Sweet s’est adressé à des auditoires locaux, nationaux et internationaux.

En 2012, la Hamilton Jewish Federation a rendu hommage à M. Sweet en lui décernant le prix humanitaire du comité d’éducation sur l’holocauste.

M. Sweet est également un grand défenseur des droits des victimes. Son projet de loi d’initiative parlementaire, intitulé Loi sur l’équité à l’égard des victimes de délinquants violents, a reçu l’appui de tous les partis à la Chambre des communes et est devenu loi en avril 2015.

Avant d’être élu au Parlement, M. Sweet possédait sa propre entreprise de consultation en gestion. Pendant 17 ans, il a offert des services de formation à divers clients du milieu des affaires ainsi que des secteurs public et sans but lucratif. Son travail à ce titre lui a permis de mettre à profit l’expérience de première ligne qu’il a acquise à la tête d’une importante firme de courtage immobilier de Mississauga, pendant le boom immobilier des années 1980, et lorsque sa femme et lui possédaient une entreprise de remorquage prospère à Mississauga, de 1978 au début des années 1980.

De plus, M. Sweet a été président de deux organismes sans but lucratif nationaux au début des années 2000.

M. Sweet est un amateur de plein air et il aime faire de l’exercice : la randonnée, le cyclisme, la nage et la course sont des activités qu’il affectionne tout particulièrement. Pendant l’été, l’un de ses passe temps favoris est la motocyclette; il participe d’ailleurs à plusieurs randonnées de bienfaisance chaque année.

M. Sweet a été reçu chevalier de l’Ordre de St. George en avril 2014. Cet ordre, qui a été fondé en 1326 en Europe, se concentre sur les œuvres de bienfaisance, plus précisément celles qui touchent les militaires blessés et tombés au combat. Au Canada, l’Ordre de St. George appuie les anciens combattants au Centre médical Sunnybrook, l’Artillerie royale canadienne ainsi que les corps de cadets de la marine, de l’air et de l’armée.

M. Sweet et sa femme, Almut, habitent à Ancaster, en Ontario. Ils ont six enfants d’âge adulte qui vivent en Ontario et au Manitoba, et quatre petits enfants.