Le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable des Finances, Pierre Poilievre, et le ministre du Cabinet fantôme conservateur responsable du Conseil du Trésor, Tim Uppal, ont tenu un point de presse, aujourd’hui, pour demander aux libéraux de Trudeau d’octroyer au vérificateur général le financement nécessaire pour examiner les dépenses sans précédent du gouvernement.

En tant que principal responsable de la surveillance des dépenses du Canada, le vérificateur général est la pierre angulaire de notre démocratie parlementaire. Le gouvernement libéral a honteusement ignoré ce fait au cours des cinq dernières années. Il y a dix ans, le Bureau du vérificateur général effectuait 27 audits de performances par an. Avec les niveaux de financement actuels, le vérificateur ne peut en effectuer que 14.

Afin de souligner la nécessité de financer le vérificateur général, le député conservateur Pierre Poilievre présentera la motion suivante au Comité permanent des finances ce soir : 

Que le Comité permanent des finances demande au vérificateur général du Canada de vérifier tous les programmes fédéraux associés aux mesures prises par le Canada en réponse à la COVID-19 et de terminer les audits normalement prévus et tous les autres qui sont demandés par la Chambre; et demande au gouvernement d’accorder au Bureau du vérificateur général tous les fonds dont celui-ci affirme avoir besoin pour effectuer les audits et mener toute autre activité qu’il juge appropriée.

« Au cours des dix dernières années, la taille du gouvernement a doublé et le nombre de vérifications a diminué de moitié. Les programmes et les dépenses massives des libéraux manquent de responsabilité et de transparence de base, comme leur programme d’infrastructure de 180 milliards de dollars. À ce jour, le gouvernement a dépensé des milliards de dollars sur des projets, et pourtant, il n’arrive pas à produire une liste complète des projets qui ont reçu de l’argent. En fait, il y a environ 20 000 projets qui n’ont pas été comptabilisés. Ce mépris total de l’argent des contribuables est troublant. Il est temps de faire venir les vérificateurs, » affirme le député Pierre Poilievre.

« Les libéraux ont annoncé des centaines de milliards de dollars de nouvelles dépenses pendant la pandémie, mais refusent d’offrir une mise à jour économique ou d’être transparents avec les Canadiens, » a déclaré le député Tim Uppal. « En temps de crise, la surveillance est plus importante que jamais. Mais le vérificateur général ne dispose pas de fonds suffisants pour effectuer des vérifications des programmes gouvernementaux. Les contribuables méritent de savoir comment le gouvernement dépense leur argent. »