Ottawa (Ontario) – L’honorable Erin O’Toole, chef des conservateurs du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la présente déclaration au sujet de la motion de l’Opposition conservatrice demandant à Justin Trudeau de veiller à ce que les Canadiens soient vaccinés d’ici la longue fin de semaine de mai :
 
« Aujourd’hui, les conservateurs du Canada demandent au gouvernement Trudeau de veiller à ce que chaque adulte canadien ait accès à un vaccin d’ici la longue fin de semaine de mai. Il faut également mettre en place un système de dépistage cohérent et fiable, d’un océan à l’autre.
 
« L’incapacité de Justin Trudeau à garantir un approvisionnement suffisant en vaccins a fait en sorte que le gouvernement ignore les directives des fabricants de vaccins en ordonnant une attente de quatre mois entre les doses. Cette attente est la plus longue au monde.
 
« Le Canada ne dispose toujours pas d’un système national de dépistage et de tests rapides, qui sont essentiels pour une réouverture sécuritaire. C’est peut-être le plus grand échec de Justin Trudeau.
 
« Selon la modélisation publiée par le gouvernement fédéral, les Canadiens ne peuvent pas s’attendre à commencer notre réouverture avant qu’au moins 20 pour cent des Canadiens soient complètement vaccinés et que 75 pour cent aient reçu au moins une dose.
 
« L’approvisionnement actuel en vaccins que nous recevons est insuffisant pour atteindre cet objectif, avant que de nombreuses provinces ne commencent à lever leurs restrictions.
 
« Les Canadiens sont frustrés. Ils veulent retourner au travail, à l’école et revoir leurs proches. Ils veulent également savoir qu’ils sont en sécurité. Nous avons besoin de vaccins pour que cela se produise. »