**Ottawa (Ontario)** – L’honorable Rob Nicholson, le ministre du Cabinet fantôme responsable de la Justice, a fait la déclaration suivante après qu’une autre poursuite très en vue a été rejetée parce qu’il n’y avait pas de juge pour l’entendre : « Justin Trudeau et les libéraux continuent à mettre la sécurité des Canadiens en péril et à laisser les criminels en liberté en ne nommant pas de juges. Malgré les demandes répétées des conservateurs pour pourvoir les postes de juge vacants, il y avait 58 vacances au 1er juillet. « Les libéraux n’ont même pas nommé la moitié des nouveaux juges qu’ils ont annoncés l’année dernière seulement. C’est tout simplement inacceptable pour les victimes, qui souffrent de nouveau chaque fois qu’un criminel est remis en liberté. Il n’y a pas d’excuse pour l’échec de Justin Trudeau à nommer des juges. Une justice retardée est un refus de justice pour les victimes de crime. « L’inaction des libéraux a de graves conséquences partout au Canada. Aujourd’hui, nous avons appris que cinq hommes accusés d’une fraude de 13 millions de dollars à Toronto ont vu les accusations suspendues parce qu’il n’y avait pas de juge pour entendre leur affaire avant janvier. Récemment, la poursuite d’un homme de l’Ontario reconnu coupable de vol à main armée a été suspendue parce que le prononcé de la peine prenait trop de temps. Plus tôt cette année, un chef de gang bien connu à Calgary a été libéré en raison de retards. Il existe de très nombreux autres exemples troublants de criminels qui sont libres en raison de l’échec des libéraux à nommer des juges. « Les Canadiens veulent savoir pourquoi Justin Trudeau met leur sécurité en péril et mine notre système de justice. Son échec à pourvoir ces postes vacants mine la confiance envers ce même système dont les Canadiens ont besoin pour être en sécurité. » -30- **Pour obtenir plus d’information :** Bureau de l’honorable Rob Nicholson, député – [email protected] – 613-995-1547