**Abbotsford (Colombie-Britannique)** – L’honorable Ed Fast, le ministre du Cabinet fantôme responsable de l’Environnement et du Changement climatique, a fait la déclaration suivante en prévision de la retraite du caucus libéral à Nanaimo, en Colombie-Britannique : « Justin Trudeau et son cabinet vont se réunir cette semaine et au lieu de se concentrer sur les enjeux les plus pressants auxquels le Canada est confronté, ils vont discuter des meilleures façons de manipuler les règles électorales au bénéfice du Parti libéral du Canada aux prochaines élections. « L’ALENA est en péril. L’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste est au point mort. Des missions commerciales étrangères échouent. Les relations avec nos alliés et principaux partenaires commerciaux n’ont jamais été aussi mal. Des milliers de nouveaux arrivants entrent au Canada illégalement. Les investissements fuient le pays. Des projets majeurs sont bloqués ou annulés. Et de plus en plus de Canadiens ont de la difficulté à joindre les deux bouts à cause de la mauvaise gestion et des hausses d’impôt des libéraux. « Il ne manque pas d’enjeux critiques dont les libéraux pourraient discuter à la rencontre du cabinet cette semaine. Mais leur priorité sera de modifier les lois électorales pour avoir une meilleure chance d’être réélus. Les Canadiens attendent de l’action sur ces enjeux. Malheureusement, les libéraux sont plus intéressés par leurs propres intérêts. » -30- **Pour obtenir plus d’information :** Bureau de l’hon. Ed Fast – 613-995-0183 – [email protected]